Papa Online !

[Dossier] "I have a dream" : un an de plus... 10 rêves à accomplir !

18 Septembre 2014, 22:00pm

Publié par Papa Online !

[Dossier] "I have a dream" : un an de plus... 10 rêves à accomplir !

Qu'on se le dise : vieillir d'un an, moi, ça ne me fait rien. Au final, le jour de son anniversaire, on n'a vieilli que d'une journée... comme chaque autre journeé de l'année. Mon seul bonheur ? Être avec ma famille. C'est tout. Ma femme, mes enfants, mes parents, ma soeur... Cela suffit à mon bonheur. Pour autant, on peut toujours s'amuser à voir dans l'avenir. C'est pour cela qu'aujourd'hui, je vous propose de partager mes 10 rêves... Parce qu'un Papa, ça peut aussi rêver. Un peu...

 

1°) Être Papa... une 3e fois.

Évidemment. Tout le monde ne le sait peut-être pas encore, mais Maman Online et moi-même allons être parents pour la 3e fois en mars 2015. La famille est comblée. De nouvelles aventures s'offrent à nous, l'année même où l'aîné découvrir les plaisirs de l'école. Qu'on se le dise : je voulais au moins 1 enfant, Maman Online en voulait au moins 2... ce sera donc 3 ! Être Papa une 3e fois, c'est également être un Papa 3 fois plus comblé. C'est aussi toute une (ré)organisation dans notre cocoon car, évidemment, ce sera aussi 3 fois plus de boulot à la maison. Et alors ? Nous, on est HEU-REUX. Et c'est tant mieux...

2°) Permettre à ma #FamilleOnline de s'épanouir, offrir le meilleur de "nous-même".

Bref, nous souhaitons tout le bonheur du monde. Car au vu de tout ce qu'il peut se passer de néfaste sur cette planète qui tourne à l'envers (la misère, les conflits, les catastrophes naturelles...), on est heureux d'échapper à tout cela. Mais pour combien de temps ? Notre mission est donc de donner le meilleur de nous-même aux futures générations : nos enfants. Vous comme moi, nous le savons. Il faudra donc se battre toute notre vie pour pallier les incompétences de nos gouvernants. Mais bon, ça, c'est une autre histoire... Restons nous-mêmes, nous sommes les meilleurs parents du monde. Na !

3°) Réussir "notre" projet de crèche parentale.

C'est LE projet associatif de la #FamilleOnline pour les 2 ou 3 prochaines années. Malgré une Municipalité volontaire, la CAF lui refuse toujours de nouveaux berceaux. Du coup, nombre de parents se retrouve sans place dans les structures communales (crèches collectives et crèche familiale) qui, chez nous, sont nettement moins onéreuses qu'une nounou agréée (les tarifs sont abominables dans notre région...). Du coup, en partenariat avec les acteurs locaux, nous nous sommes lancés la tête la première dans la création d'une crèche associative "parentale" : une nouvelle offre pour les parents résidant dans notre ville. Un projet que je ne manquerai pas de vous reparler dans les prochains mois...

4°) Partir en Norvège... mon rêve de gosse.

Oui : c'est mon rêve de gosse. Quand j'avais 9 ans, je voulais déjà découvrir les fjords de Norvèg ; et pas que. Ce pays, la Scandinavie toute entière, me font rêver depuis gamin. Pour mes 10 ans, ma soeur ne s'y était pas trompé, en m'offrant un "beau livre" sur la Norvège : "beau livre" qui me suit depuis dans tous mes déménagements. Aujourd'hui, je remets ce "beau voyage" sur le tapis : je VEUX y aller... avec ma #FamilleOnline, qui plus est. Alors, mobilisez-v... euh pardon, ça c'est mon affaire. Et pourquoi, bientôt, la chance de découvrir ces merveilleuses terres scandinaves (ps : la Nouvelle-Zélande demeurant mon 2e rêve de voyage... Euh... on verra pour mes 60 ans là hein^^).

La Norvège : mon rêve de gamin !

La Norvège : mon rêve de gamin !

5°) Retourner dans mon "2e chez-moi" : la Haute-Savoie !

Un peu moins loin, il y a la Haute-Savoie. Les 2 Savoie, même. Ces deux départements français m'ont vu grandir, de 3 à 26 ans : des vacances mémorables, avec mes parents, mes soeurs, mes potes... Une région que j'affectionne. Une région où j'ai rencontré Maman Online aussi, un bel été 2003. Une région où j'ai ensuite habité durant 4 merveilleuses années. Une région que j'ai quitté, pour le boulot, en février 2008. Gros snif ! Car oui, les Pays de Savoie me manquent cruellement, aujourd'hui. Une chose est sûre : j'y retournerai avec toute la famille. Pour les vacances... Ou pour y habiter... Sait-on jamais ?

6°) M'épanouir dans mon blog... avec vous.

Parler de rêves, c'est aussi vous parler de Papa Online. Ce blog existe depuis la naissance du grand fiston. Il a grandi avec Léon donc, puis avec Louison, et bientôt avec BB3. Il a grandi aussi avec Maman Online, qui y intervient régulièrement. Il a grandi avec vous, bien évidemment, aussi. Je n'irai pas jusqu'à le comparer à mon "BB4", mais presque. Il fait partie de moi. Il continuera à grandir, à évoluer. En aucun cas, je n'envisage de l'arrêter. Papa Online, c'est le lieu de nos plus beaux rendez-vous : #FamilleOnline vs. VOUS. Alors... on continue ?

7°) Faire de Papa Online une plateforme solidaire et fraternelle.
Vous le savez, de plus en plus, je vous propose des rendez-vous "solidaires". Notre planète est faite d'injustices, de toutes sortes. Être solidaires, c'est la première force pour rompre ces inégalités. Nous nous devons, nous les "chanceux" qui ne vivont pas dans la misère", d'aider toutes celles et tous ceux qui n'ont pas cette chance de manger à notre faim, de vivre sans la maladie... De vivre, tout simplement.

En cette fin 2014, je vous rappelle que je participe, avec l'association SOS Préma, à l'opération #WeLovePrema : une collecte nationale de bodies à offrir ensuite aux enfants des services néonat' de France (et indirectement à leurs parents). Plus d'informations : cliquez ici ! Et jeudi 25, je vous parlerai d'une autre opération, avec Pampers et l'Unicef, sur la lutte contre le tétanos du nourrisson. À suivre...

8°) Oeuvrer pour que tous les bébés, toutes les générations de la planète vivent en bonne santé...

C'est une suite logique du point n°7. Notre planète n'est pas égale : il y a trop de disparités entre le nord et le sud, entre les riches et les pauvres, entre les générations, les peuples, etc. Ça ne peut plus durer. Bien entendu, je n'ai pas de solutions miracles pour pallier ces inégalités. Mais ensemble, nous pouvons faire un peu pour réussir beaucoup. C'est pour cela que je participe à de nombreuses actions, même si cela reste pour le moment derrière mon écran : avec l'Unicef, la Croix-Rouge... mais cela pourrait être avec d'autres organismes ou ONG. Et je ne m'arrêterai pas... quitte à dormir encore moins la nuit ! o.O

9°) Participer à un projet solidaire, humanitaire... pour apporter ma pierre à l'édifice.

Outre mes rêves de "famille" ou de "voyages", c'est sans doute l'un de mes plus beaux rêves : oeuvrer auprès des associations et autres ONG sur le terrain. Rencontrer les familles, les enfants et leurs parents dans les pays dits "pauvres" et leur apporter mon soutien, autant que je le peux. Jeudi prochain, je vous en reparlerai donc : notez bien ce rendez-vous, car j'ai fait une superbe rencontre avec un Papa au coeur GRAND comme ça !

10°) Voir les plus beaux couchers de soleil du monde entier !

Ce rêve peut paraître illusoire. En effet, il y a peu de chance que je découvre tous les pays, toutes les terres de notre belle planète. Pour autant, les couchers de soleil m'ont toujours fait rêver. J'aime les contempler, les observer, jusqu'à la dernière seconde. Celle où ils plongent dans le mer, disparaissent derrière la colline. Celle où ils s'effacent pour laisser place à l'obscurité. La photo que je vous ai proposé pour cette article n'est autre qu'un coucher de soleil partagé avec ma #FamilleOnline, cet été, dans le Pas-de-Calais. Sûrement l'un des plus beaux du monde. Même si, finalement, c'est toujours le même soleil qui se couche le soir, non ?

Commenter cet article