Papa Online !

[Dossier] Droits de l’enfant : la Convention internationale a 25 ans ! ‪#‎25ansDroitsEnfant‬

20 Novembre 2014, 18:00pm

Publié par Papa Online !

[Dossier] Droits de l’enfant : la Convention internationale a 25 ans ! ‪#‎25ansDroitsEnfant‬

Le 20 novembre, c'est la Journée internationale des Droits de l'Enfant. Une journée dont on ne cause pas assez. Une cause dont on ne devrait pas faire écho qu'une seule journée par an. Mais bien toute l'année. Aujourd'hui, jeudi 20 novembre, je voulais vous en parler. Et "nous" rappeler que, même en France, ces droits ne sont pas toujours respecter non plus. Loin de là !

On ne le sait que trop peu, et pourtant : cette semaine, c'est la Semaine de la Solidarité Internationale. Cette semaine de sensibilisation aux enjeux de la solidarité internationale s'adresse aux élèves des écoles, collèges et lycées ; sa coordination est assurée par le Centre de recherche et d'information sur le développement (Crid). Malheureusement, trop peu de villes en France organisent des initiatives autour de cette thématique. Pas la nôtre puisque, toute la semaine, ont lieu des rencontres avec l'ensemble des élèves de primaire (CM1-CM2 cette année) et du secondaire (essentiellement du collège car nous n'avons pas de lycée) : à la rencontre des associations "solidaires" de la ville et du département.

En parallèle, les enfants des écoles participent aussi à des sensibilisations autour... des Droits de l'Enfant. Car oui, là aussi la communication n'est pas des plus efficaces et pourtant : chaque année, depuis 25 ans maintenant, le 20 novembre est une date importante de notre calendrier : c’est la Journée internationale des Droits de l’enfant. C’est aussi le 25e anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE), ratifiée par la quasi-totalité des États de l’ONU en 1989.

Le rôle des ONG

Sur cette question des Droits de l'Enfant, l'UNICEF a toujours été très présente. Elle n'est pas la seule, heureusement. Sur ces 25 ans passées, elle dresse un bilan "encourageant" (même s'il est encore loin de la perfection, j'entends bien) : baisse de près de 50% de la mortalité des enfants de moins de 5 ans, scolarisation multipliée par deux des enfants de moins de 11 ans, accès à l’eau de 2,3 milliards de personnes supplémentaires, chute d’un tiers depuis 2000 du nombre d’enfants forcés de travailler, etc.

Le 14 décembre, l'UNICEF publiera son rapport annuel intitulé « Enfants exclus, enfants invisibles ». Ce rapport doit dresser la cartographie des enfants qui ne sont pas enregistrés à l'état civil et de ceux vivant dans la rue. Fin 2004, le même rapport indiquait que plus d'un milliard d'enfants sur terre, soit plus de la moitié de la population enfantine mondiale, « souffraient de privations extrêmes liées à la pauvreté, à la guerre et au sida ».

Autre grande action en faveur des droits des enfants, et je vous en ai parlé tout récemment : l’ONG « Action Enfance » a en effet récemment lancé l’opération « Faut vous faire un dessin ? » afin d’interpeller le grand public avec un film institutionnel et la participation de 300 personnalités influentes du monde politique, artistique, médiatique et de la société civile. Les enfants des Villages Action Enfance enverront chacun un dessin à une de ces personnalités qui devront en retour leur répondre sous forme de témoignage, d’une signature, d’un « selfie » sur Instagram, ou encore d’un tweet sur #actionenfance. Chaque réponse sera visible en temps réel sur leur site. Bon, qu'on se le dise : seules 71 de ces 300 personnalités ont répondu présent ; il y a encore du boulot pour les mobiliser...

Opération « Faut vous faire un dessin ? » : seules 71 des 300 personnalités ont répondu à l'appel !

« Action Enfance »

Et en France alors ?

La promotion et le respect des Droits de l'Enfant ne doit pas rester un simple idéal, mais doit devenir une réalité au quotidien, que soient enfin reconnus les droits essentiels de l'enfant : droit à la protection, droit à la santé, droit au développement harmonieux, droit à la culture, droit à l'éducation... Pour autant, la France est touchée elle aussi de plein fouet par les problèmes liés aux droits des enfants. Faisons le point en quelques chiffres :

  • un million d'enfants pauvres ;
  • 19.000 enfants maltraités ;
  • 76.000 sont en danger dans un contexte familial dégradé et qui menace leur développement éducatif et/ou matériel ;
  • quelque 240.000 enfants placés ou pris en charge ;
  • 85.000 sont touchés par le saturnisme ;
  • record des suicides des 15-24 ans ;
  • 150.000 filles et garçons quittent chaque année le système scolaire sans aucune perspective ;
  • 15.000 ne suivent pas leurs cours alors qu'ils sont inscrits au collège ou au lycée et qu'ils n'ont pas encore 16 ans ;
  • 15% des enfants qui arrivent au collège ne comprennent pas ce qu'ils lisent.

Je l'invente rien : nous parlons bien ici de NOTRE pays, la France. C'est dire que, 25 ans après la signature de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant... beaucoup (trop) de choses restent à faire. Même chez nous...

Mais qu'on soit clair : les Droits de l'Enfant, ce n'est pas que le 20 novembre qu'il faut en parler, mais bien toute l'année. D'ailleurs, notez que Le collectif « Agir ensemble pour les droits de l’enfant » organise le 10 décembre 2014, une journée de présentation et de réflexion avec son opération solidaire « Voyage au coeur des droits de l’enfant ».

Commenter cet article

Papa Online 24/11/2014 14:15

Complètement Géraldine ! Et je découvre au passage ton métier, riche et passionnant bien que complexe au vu, comme tu le dis, des situations familiales modernes...

geraldinegautier 24/11/2014 22:30

un métier passionnant en effet mais qui est en train aussi de se faire "pervertir" par la société de consommation..les pertes de valeurs se constatent aussi dans mon travail et il est bien dommage que la formation des professionnels soit abimée par des enjeux financiers qui dépassent le secteur médico social... mais peut être faut il aller jusqu'au bout de cette logique de destruction pour arriver à reconstruire sur des bases solides et saines..bonne soirée

geraldinegautier 23/11/2014 15:30

un vaste sujet, complexe au vu des situations familiales actuelles et des organisations des services sociaux..
beaucoup de choses sont à revoir, je le constate tous les jours dans mon travail d'éducatrice spécialisée auprès d'enfants en difficultés