Papa Online !

[Famille Online] Direction : le centre de loisirs !

20 Juillet 2015, 19:00pm

Publié par Papa Online !

Notre grand fiston, à la journée "portes ouvertes" du centre de loisirs (juillet 2014)

Notre grand fiston, à la journée "portes ouvertes" du centre de loisirs (juillet 2014)

Cette semaine, notre grand fiston fait son grand retour au centre de loisirs. Un lieu qu'il affectionne et pour cause : on y retrouve ses copains/ines et on y fait plein de superbes activités (parc d'attractions, grands jeux, piscine...). Fin août, ce sera au tour de sa soeur de découvrir cet univers.

Pour Léon, le centre de loisirs, c'est une histoire d'amour qui avait pourtant très mal commencé. Imaginez-vous, par exemple, passer du confort "ultime" d'un centre de thalassothérapie (mon rêve en ce moment !) et, du jour au lendemain, au confort quelque peu "étriqué"... d'un camping-car. C'est pareil ! Il y a tout juste un an maintenant, Léon a dû quitter sa "super crèche" un vendredi soir de début juillet, cette crèche qui l'avait vu grandir trois ans durant, pour se retrouver au milieu de nul part... au centre de loisirs. Vous pouvez alors deviner sa réaction, lui qui aimait tant "sa" crèche et qui se retrouvait là, au beau milieu d'inconnus. Dur, dur !

Du coup, on savait pertinnement qu'on ne referait plus cette erreur. Lors des petites vacances qui ont suivi, nous y sommes allés crescendo. Pas de centre à la Toussaint, quelques jours à Noël... C'était suffisant pour notre "grand blond" pour apprendre à aimer le centre de loisirs. En février, il pouvait ainsi apprécier une semaine complète de centre, à son plus grand plaisir !

Cette fois-ci, c'est Louison qui est en âge de rentrer, pour la toute première fois, au centre de loisirs. Mais, comme je le disais, on ne referra plus les erreurs du passé. En juillet, elle est toujours chez sa nounou (crèche familiale). En août, j'ai mes 3 semaines de vacances. Du coup, on va juste la placer la dernière semaine d'août pour la "tester" au centre de loisirs. Un jour ? Deux jours ? Toute la semaine ? On verra... L'avantage, c'est que ce sera (peut-être) un excellent tremplin avant sa première rentrée des classes, le 1er septembre. Une manière aussi de pallier une séparation avec "sa" super-nounou... qui risque d'être trèèèèès difficile.

A suivre...

Commenter cet article