Papa Online !

[Reportage] Vacances Online #5 : nos dernières heures de navigation... (couchers/levers de soleil inclus^^)

28 Août 2015, 10:00am

Publié par Papa Online !

[Reportage] Vacances Online #5 : nos dernières heures de navigation... (couchers/levers de soleil inclus^^)

Et voilà, nous voici à la fin de cette superbe aventure à bord de notre Tarpon 32, le "Libellule". A travers ce dernier de mes 5 récits, agrémentés de nombreuses photos, je vous emmène avec moi à bord de notre navire, avec l'ensemble de la #FamilleOnline. Une ultime journée où nous avons pas mal navigué, un peu découvert, beaucoup profité. On y va ?

JOUR 6 : le grand retour !

1°) Balade (très) matinale

Fidèle à mes habitudes, quand je pars en vacances, il y a toujours au moins un matin omù j'aime me lever TRES tôt. Une manière de profiter de la nature, de ce qui m'entoure. De la vie quoi.

C'est donc à 5h30 du matin que je me leva. Objectif : en prendre plein la vue. Une balade aux aurores, à une heure où même les vaches sont encore couchées, où les coqs ne sont pas encore en train de chanter, où tu marches au milieu de la route sans te faire klaxonner tous les 10 mètres, etc. J'adore !

Une heure durant, je sors mon réflex numérique pour faire des photos. Un tas de photos. Et, surtout, respirer cet air pur de la campagne. De "ma" campagne, celle que j'aime tant. Car oui, j'ai un rêve : quitter la ville pour retrouver cette merveilleuse campagne qui me manque tant. J'ai toujours préféré les pots d'échappement... des vaches, à celui des voitures. Bref...

Premières découverte : la lune, qui pointe au-dessus du bateau !

Premières découverte : la lune, qui pointe au-dessus du bateau !

Des couleurs magnifiques en cette matinée magique !

Des couleurs magnifiques en cette matinée magique !

Quand je rentre, vers 6h45, là où est stationné notre Tarpon 32, surprise : Léon m'attend pour "the" balade. Eh oui... mon fils est comme moi, il aime la nature et les balades tôt le matin. Et le pire, c'est qu'il a la pêche le Lélé !

La suite... en photos, bien sûr ! :-)

6h45 : Léon est dans la plaaaaace !!!

6h45 : Léon est dans la plaaaaace !!!

A une heure où tous les enfants de son âge dorment encore (notamment pendant les vacances), Léon, lui, est "à fond les manettes" !

A une heure où tous les enfants de son âge dorment encore (notamment pendant les vacances), Léon, lui, est "à fond les manettes" !

J'ai bien dit : "à fond les manettes" !!!!!! J'ai même dû courir pour pouvoir faire cette photo hi hi !

J'ai bien dit : "à fond les manettes" !!!!!! J'ai même dû courir pour pouvoir faire cette photo hi hi !

Voilà... le soleil s'est levé. La #FamilleOnline est réveilée. Une nouvelle journée vient de commencer...

Voilà... le soleil s'est levé. La #FamilleOnline est réveilée. Une nouvelle journée vient de commencer...

2°) Derniers instants de navigation

Pour cette ultime journée de navigation, le programme était alléchant. En gros, c'était le même que notre premier jour de navigation, mais avec le stress en moins et la certitude d'avoir un éclusier aux passages automatiques (pas comme à l'aller, donc...) et aussi des p'tits matelots aguerris prêts à reprendre les commandes de notre super bateau !

Peu après 9h30, c'était donc l'heure pour nous de se remettre en route. Une petite vingtaine de kilomètres nous attendaient sur le chemin du retour, l'objectif étant de rentrer au port avant 18 heures car il fallait rendre les clefs le lendemain, pour 9 heures.

Trois heures durant, c'est donc avec un immense plaisir cette fois-ci que nous passons les écluses automatiques "les doigts dans le nez". Il faut dire que l'éclusier, qui avait sûrement appris notre mésaventure de l'aller, était aux petits soins pour nous, et notamment pour Delphine qui s'est alors essayé à la navigation (non sans appréhension, mais toutefois avec détermination... et moi admiration^^).

Nous avons donc repassé notre super écluse de 6 mètres sans encombre, ainsi que les deux autres (petites) écluses automatiques. Le bateau pouvait alors coûler paisiblement jusqu'au port de Molinet, notre dernière escale avant de rentrer sur Digoin. Un village magnifique, encore une fois. Un peu moins pittoresque mais où l'on sent la campagne. La vraie.

Trêve de blablas, je poursuis, de nouveau, en photos...

Mes p'tits matelots ne me quittent plus : c'est limite si je ne me faisais pas virer de mon poste de "capitaine" ah ah !

Mes p'tits matelots ne me quittent plus : c'est limite si je ne me faisais pas virer de mon poste de "capitaine" ah ah !

Désolé pour cette photo... j'ai toujours été passionné par ces magnifiques arbres que sont les saules pleureurs !

Désolé pour cette photo... j'ai toujours été passionné par ces magnifiques arbres que sont les saules pleureurs !

Coucou écluse qui a fait si peu à Maman Online à l'aller, nous revoilà ! Et coucou l'escalier de la mort qui tue (n.b. c'est plus impressionnant en vrai qu'à travers cette photo...).

Coucou écluse qui a fait si peu à Maman Online à l'aller, nous revoilà ! Et coucou l'escalier de la mort qui tue (n.b. c'est plus impressionnant en vrai qu'à travers cette photo...).

Je crois que Delphine aurait bien repris pour une 2e semaine, non ?

Je crois que Delphine aurait bien repris pour une 2e semaine, non ?

Le village de Molinet, tout prêt de Digoin. Notre dernière escale avant de rentrer définitivement au port !

Le village de Molinet, tout prêt de Digoin. Notre dernière escale avant de rentrer définitivement au port !

JOUR 7 : le bilan d'une semaine extraordinaire !

Après un ultime coucher de soleil et un ultime lever de soleil, il fallait donc se résoudre à rendre les clefs de notre "Libellule". Malheureusement...

Après une semaine à bord d'un bateau sans permis, il faut se rendre à l'évidence : conduire un tel "camping-car sur eau"... bah c'est pas si compliqué que ça en fait ! Une aventure merveilleuse à faire entre amis, incontestablement. Nous, nous avions finalement décidé de la faire en famille, avec des enfants en bas âge. Outre le fait que notre "kit bébé" n'était pas approprié (rappel : le lit-parapluie était cassé) et que l'on a dû "cododoter" la nuit avec Lucien, le reste de la croisière a vraiment été extraordinaire.

Eh bien finalement, c'est pas mal non plus le lever de soleil, au port ! :-D

Eh bien finalement, c'est pas mal non plus le lever de soleil, au port ! :-D

Notre Tarpon 32 était nickel : 2 chambres, 2 salles d'eau avec chacune des toilettes, un grand salon/cuisine et 2 postes de "commandement" pour naviguer (un intérieur et un extérieur). Quant à la navigation proprement dite, si une seule heure de formation paraît "peu", en fait c'est largement suffisant pour appréhender la bécane et passer une agréable croisière.

Je vous en ai parlé dans mes précédents articles : les passages des écluses sont des moments uniques, intenses. Si nous avons vécu une mésaventure dans une écluse de 6 mètres (rappel : pas d'éclusier, montée de l'échelle avec la corde autour de la taille, etc.), la quinzaine d'écluses passées nous a permis de vivre des rencontres des plus sympathiques avec des femmes et des hommes vivant leur métier comme une passion.

Enfin, que dire de cette campagne que nous aimons tant et que nous avons vécu intensément. La Bourgogne du Sud, avec notamment ses Charolaises et ses produits du terroir exquis, est un peti bout de paradis à découvrir, voire à redécouvrir.

Côté #FamilleOnline, nous avons donc passé une superbe semaine, une magnifique expérience, une extraordinaire aventure. Et... pourquoi ne pas recommencer un jour ?

Un grand merci à France Passion Plaisance et Les Canalous pour nous avoir permis de réaliser cette #CroisièreOnline (hashtag utilisé notamment sur mon compte Instagram^^).

9h : il est l'heure de rendre la clef du bateau. Une belle aventure s'achève pour la #FamilleOnline !

9h : il est l'heure de rendre la clef du bateau. Une belle aventure s'achève pour la #FamilleOnline !

Commenter cet article

Carine P 29/08/2015 12:41

De très jolies vacances. Une belle aventure en famille. Merci d'avoir partagé ses moments avec nous.