Papa Online !

[Dossier] Aliments de l'enfance : que donnent-on à manger à nos bébés ? (CR de conférence, avec le SFAE)

15 Octobre 2015, 21:00pm

Publié par Papa Online !

[Dossier] Aliments de l'enfance : que donnent-on à manger à nos bébés ? (CR de conférence, avec le SFAE)

"Conservateurs, contaminants, pesticides… Bébé doit en être préservé !" C'est sur cette thématique, ô combien importante, que j'ai été amené à réfléchir, avec d'autres copains/ines blogueurs/euses en septembre dernier, au Club des Enfants, à Paris. Organisé par le Secteur Français des Aliments de l'Enfance (SFAE) et le (super) magazine Parole de Mamans, cette "conférence-débat" était l'occasion, surtout, de rassurer les parents inquiets quant à l'alimentation de leur bébé.

Une réglementation exigeante

Beaucoup de choses se disent sur l'alimentation de bébé. Beaucoup de vrai, un peu de faux. Dans tous les cas, les parents sont inquiets car ils veulent naturellement le meilleur pour leur p'tit bout. C'est pourquoi, aujourd'hui plus que jamais, l'ensemble des aliments des tout-petits sont encadrés par une réglementation exigeante, les produits finis répondant TOUS aux exigences de qualité et de sécurité (réglementation européenne en vigueur en France depuis 1976). Que ce soit sur le bio ou le non-bio.

 

On le sait tou(te)s : les tout-petits (0-3 ans) ont besoin d'une "alimentation sur-mesure" pour répondre à leurs spécificités physiologiques et leur permettre une croissance harmonieuse. Côté sécurité : aucune concession donc. Les aliments sont garantis sans conservateurs, sans colorants, sans édulcorants. Et "les contrôles sont nombreux", nous expliquent à l'unisson le Dr Bocquet, pédiatre, et la secrétaire générale du SFAE : "En moyenne, ce sont 165 contrôles tout au long de la production !"

Les questions du groupe de blogueurs qui étaient conviés à ce débat étaient nombreuses. Notamment sur la présence de pesticides et de nitrates. "Elles sont respectivement 500 fois et 10 fois plus strictes pour un enfant que pour l'alimentation courante !" Alors... rassurés ?

Une juste dose d'alimentation pour bébé

Quels sont les besoins nutritionnels d'un enfant de moins de 3 ans ?

  1. La quantité de sodium dans leur alimentation doit être limitée. Ainsi, dans l'alimentation infantile, elle est 3 fois moins importante que dans un plat "ordinaire".
  2. Les besoins en lipides du nourrisson sont 3 à 5 fois plus élevés que chez l'adulte.
  3. Les apports en protéines (viande, poisson, œufs) doivent être limités : 10 g/jour pour les 0-1 an, 20 g/jour pour les 1-2 ans, 30 g/jour ensuite).

Le lait : essentiel jusqu'à 3 ans !

Pour rappel, le lait occupe une place importante voire essentielle dans l'alimentation des tout-petits, jusqu'à 3 ans. Que ce soit du lait maternel ou infantile.

Vous le savez, avant 1 an, si bébé ne prend pas le sein, ce sont les laits infantiles qui sont la seule alternative recommandée. Pour chacun de nos 3 enfants (rappel : l'allaitement, ce n'était pas leur truc à eux...), par exemple, nous avons toujours trouvé "le" lait infantile en magasin et/ou en pharmacie (pour Léon, notamment). Et, qu'on se le dise, ce sont essentiellement des produits de qualité, soumis à une réglementation STRICTE.

De 1 à 3 ans, en accompagnement de l'allaitement maternel ou seul, le lait de croissance est le SEUL complément indispensable à une alimentation diversifiée. Ce lait couvre les besoins en nutriments de l'enfant. Sont donc interdits : les laits d'ânesse, de chèvre, de jument, de brebis, mais aussi les jus végétaux tels que l'amande, le soja, la chataîgne, la noisette ou encore le riz.

Commenter cet article