Papa Online !

[Test] Maman Online ! a testé pour vous... la tétine Perfect de MAM

20 Octobre 2015, 08:00am

Publié par Papa Online !

Non, non, je vous rassure, ce n'est pas moi qui les ait testées ! Il s'agit bien de Lucien. Parce que, oui, j'aurais l'air maligne avec une tétine dans la bouche. Quand il a fallu passer aux tétines + 6 mois, j'ai proposé celle-ci à Lucien et elle est devenue son compagnon de dodo...

Présentation

[Test] Maman Online ! a testé pour vous... la tétine Perfect de MAM
[Test] Maman Online ! a testé pour vous... la tétine Perfect de MAM
[Test] Maman Online ! a testé pour vous... la tétine Perfect de MAM

L'avis de Maman Online !

Moins d'impact sur le développement de la bouche : voilà un argument important pour mon coeur de maman. J'ai porté un appareil dentaire pendant des années et pourtant, je ne sucais ni pouce ni tétine et je souhaite de tout coeur que mes enfants vivent cela le moins possible.

La tétine est véritablement "extrêmement" fine mais ne paraît pas plus fragile que les autres. La forme de la téterelle est top car elle ne marque pas (pas de traces du repas autour de la bouche de Lucien), est aérée (ni boutons, ni rougeurs malgré l'enclenchement du mode "crapaud") et très jolie.

[Test] Maman Online ! a testé pour vous... la tétine Perfect de MAM

Un bouton phosphorescent

L'air de rien, cela est devenu indispensable pour moi. Ras le bol de chercher désespérément une tétine au fond du lit au milieu de la nuit. Là, elle se retrouve facilement car la phosphoresence dure toute la nuit (si exposée à la lumière toute la journée) et Lucien la trouve même parfois seul.

Un point faible

Le prix. Le gros soucis des tétines, c'est qu'elles se perdent (ou se cachent) régulièrement. Il en faut donc plusieurs et surtout les renouveler régulièrement. Le prix prend donc toute son importante et la Perfect, surtout la phosphoresente, n'est pas bon marché.

et comme toujours, elle est vendue sans la célèbre boîte de stérilisation

et comme toujours, elle est vendue sans la célèbre boîte de stérilisation

Commenter cet article