Papa Online !

[Dossier] Les maladies psychosomatiques : quand l'esprit rend le corps malade...

5 Mai 2017, 09:00am

Publié par Maman Online !

[Dossier] Les maladies psychosomatiques : quand l'esprit rend le corps malade...

Les maladies psychosomatiques ont longtemps été dénigrées, reléguées au rang de "caprices" car des générations de pragmatiques ne trouvaient pas de causes fonctionnelles aux troubles ressentis, notamment par les plus petits.

Dans notre société rationnelle, parler de maladies psychosomatiques est aussi farfelu que de parler des œuvres de Picasso. En effet, il existe 2 types de maladies :

  • celles dont les causes sont visibles, comme le virus de la grippe,
  • celles dont on ne connaît pas la cause, souvent considérées comme fantaisiste.

Les maladies psychosomatiques sont d'office classées dans la 2e catégorie.

Pourtant, les différents examens et analyses qui peuvent être faits montrent souvent qu'il y a quelque chose mais les médecins ne peuvent pas donner de réponses : 0 virus, 0 bactérie, aucun dysfonctionnementHeureusement, de plus en plus de voix s'élèvent pour dire qu'il s'agit en fait de "vraies" maladies avec de "vrais" symptômes. Les douleurs sont RÉELLES et non simulées. 

Mais alors pourquoi ?

Si je vous dis que l'Homme n'est pas simplement un ensemble d'organes, vous êtes d'accord avec moi ? 

Si je rajoute que, parmi les différences entre l'Homme et l'animal, on trouve sa capacité à raisonner et à éprouver des sentiments, vous êtes toujours d'accord ?

Et si je rajoute qu'au XIIIème siècle, une "étude" a d'ailleurs mis en avant que, sans contact affectif, l'humain ne peut pas survivre, vous allez filer sur Google pour vous en assurer...

Alors, pourquoi trouver si incongru que l'esprit puisse rendre le corps malade ?

Chez l'enfant...

L'enfant n'est pas un adulte. Il n'a pas sa capacité à prendre du recul. Il vit dans l'instant. Il n'a pas la possibilité de réfléchir sur une situation compliquée pour s'en sortir. Il va avoir besoin de l'aide d'un adulte pour comprendre. En attendant, si la situation lui échappe, il est tout à fait possible qu'il le manifeste autrement. 

La difficulté des maladies psychosomatiques est que le seul remède est bien souvent de prendre le temps de parler, de comprendre, de défaire les nœuds dans la tête des enfants.

Voilà donc le plus difficile dans notre vie à 200 à l'heure, coincé(e) entre nos plannings trop chargés, la fatigue et l'envie que tout roule. Être parent, ce n'est pas simple...

Commenter cet article