Papa Online !

[Chats/chiens] Les parasites : un fléau pour nos enfants à ne pas prendre à la légère

10 Septembre 2018, 11:00am

Publié par Papa Online !

[Chats/chiens] Les parasites : un fléau pour nos enfants à ne pas prendre à la légère

Les parasites, ce n'est pas fantastique. Bien au contraire. Depuis tout petit, je vis avec un chat à la maison. Chez mes parents, Minou puis Rafale ont toujours été très suivi-e-s par notre vétérinaire. Un choix payant puisque nous n'avons jamais eu de "gros" problèmes en termes de maladies "parasitaires". C'est dire l'importance de suivre régulièrement nos p'tits compagnons par un vétérinaire... comme on le fait si bien avec nos bouts d'choux dès la naissance avec un médecin de famille ou un pédiatre.

Dès son arrivée dans notre foyer, Mao - notre petite chatte aujourd'hui âgée d'un an - a été suivie par un vétérinaire. C'est primordial. Déjà pour l'identifier (puce électronique). Mais aussi pour la stériliser (malheureusement nécessaire avec tous ces messieurs qui rodent dans le quartier^^). Pour autant, nous ne sommes pas forcément vigilants pour ce qui est des puces, tiques et autres vers. "FAUTE", crierait l'arbitre en tennis !

Car même si notre chatte réside quasi-exclusivement à la maison, ces fléaux peuvent arriver bien vite au sein du foyer. Et quand tes enfants sont aussi proches de leur petit compagnon (bisous, câlins... du matin au soir !), des dispositions s'imposent pour éviter toute problématique. Je ne saurais que trop vous recommander, pour cela, le site J'aime je protège qui permet de définir, ensemble, à quels risques sont exposés l'animal et l'enfant en contact avec lui, mais aussi quelles sont les précautions à prendre.

Quel rapport avec nos enfants ?

Pour son chat ou son chien, on pense souvent à la vaccination. Et pourtant. Les parasites sont bien plus fréquents que les maladies connues et reconnues. Surtout, ils sont très facilement transmissibles à l'homme (et à l'enfant). Puces, tiques, vers... Comme le dit si bien l'adage : mieux vaut prévenir que guérir.

Les puces.

Ce sont les parasites auxquels nous pensons en premier. - Le saviez-vous ? Les puces peuvent apparaître à tout moment de l'année : elles sautent sur leur hôte (chien, chat...), puis vivent dans le pelage de l'animal et se nourrissent de sang. - Quelles conséquences ? Les piqûres provoquent des allergies et des maladies (fièvre boutonneuse à puces, maladie des griffes du chat...).

Les tiques.

Des parasites à ne pas prendre non plus à la légère. - Le saviez-vous ? Actives du printemps à l'automne (on est donc en plein dedans), elles sautent depuis les herbes hautes sur l'animal ou l'homme, puis se fixent pour prendre un repas de sang de plusieurs jours (#glamour). - Quelles conséquences ? Chez le chien notamment, les maladies peuvent être mortelles.

Les vers.

Ils sont fréquents chez les chiens, mais encore plus chez les chats. - Le saviez-vous ? L'une des cause de contamination de l'homme est la mise en bouche de mains sales (attention donc aux enfants, encore plus les tout-petits). - Quelles conséquences ? Les vers "ascaris" peuvent provoquer des symptômes graves chez l'homme comme des douleurs digestives, des signes neurologiques et même... la perte de vue.

ATTENTION : pour les vers, il est fortement recommandé de vermifuger l'animal tous les mois s'il est en contact avec de jeunes enfants et/ou des personnes fragiles ; sinon, tous les trimestres.

[Chats/chiens] Les parasites : un fléau pour nos enfants à ne pas prendre à la légère

Les précautions à prendre

Pour nos p'tits compagnons, mas aussi pour nos loulous en bas âge, il y a plein de moyens pour éviter toute situation difficile (maladies...)

Des solutions parfois évidentes.

  • Une alimentation saine pour son chat (ou son chien) en évitant les viandes crues et les abats : là... on est bons.
  • Penser à se laver régulièrement les mains : on ne le dira jamais assez à nos enfants !
  • Faire en sorte de prévenir les piqûres de puces, tiques et autres moustiques.

D'autres auxquelles on ne pensent pas forcément.

  • Ramasser tous les jours les déjections de son petit compagnon : si si, c'est bien écrit : TOUS LES JOURS !!!
  • Ne pas laisser son petit compagnon lécher votre visage !
  • Tenir à jour le calendrier des traitements antiparasitaires de son chat/chien.

Accueillir un animal dans son foyer, c'est une grande responsabilité.

L'avis de Papa Online !

Comme je le disais plus haut, j'ai toujours eu un chat à la maison. La différence, c'est que petit, notre chat sortait dans le jardin et rentrait directement en contact avec d'autres animaux (grands et petits). Avec notre chatte Mao, vivant en appartement, son seul contact avec l'extérieur se fait sur le balcon (Mademoiselle ne souhaitant pas s'aventure plus loin !). Notre erreur ? Penser qu'elle est ainsi protégée de tout !

En un an, Mao nous a prouvé que les parasites sont partout. Imaginez la scène : ton enfant a joué dans le bac à sable, il ramène involontairement des parasites... sur ses chaussures, il les transmet à ton chat (ou chien), ton animal tombe malade (ce qui peut être parfois être très dangereux pour lui !) et retransmet sa maladie... à ton enfant. Tu vois ? Ça peut aller très vite.

Alors oui, je le redis : mieux vaut prévenir que guérir. Accueillir un animal dans son foyer, c'est une grande responsabilité. Pour lui, mais aussi pour son entourage qui en subit de nombreuses conséquence : les plus belles comme l'amour, les moins belles aussi... comme les parasites. N'hésitez surtout pas à en parler à votre vétérinaire, votre médecin et/ou votre pharmacien !

Sur ce, nous... nous allons être davantage plus vigilants avec notre Mao à compter de ce jour. Déjà que, petite, elle nous a fait très très peur en avalant de la pâte à modeler. Je n'ai aucunement envie qu'elle attrape quelque maladie que ce soit... même sans contact direct avec l'extérieur. C'est qu'on l'aime, notre Mao ! Les enfants se sont beaucoup attaqués à elle ! Et elle leur rend tellement bien...

[Chats/chiens] Les parasites : un fléau pour nos enfants à ne pas prendre à la légère

Commenter cet article