Papa Online !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

23 Juillet 2020, 17:00pm

Publié par Papa Online !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

L'Oise dans toute sa splendeur. Entre châteaux et forêts, campagne et lieux de mémoire... l'Oise est un département qui me remplit de bonheur depuis ma plus tendre enfance. Chantilly et Pierrefonds ont bercé mes plus jeunes années, jusqu'à mes études dans le secondaire. Aujourd'hui, c'est avec la #FamilleOnline que j'ai retrouvé ce plaisir désormais partagé. Oise Tourisme nous ayant concocté un programme "de folie" sur deux jours, les 13 et 14 juillet derniers. Retour en images (et un peu en textes) de ces deux journées à seulement une heure de Paris !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Abonnez-vous sur mon compte Instagram pour ne pas manquer nos prochaines photos de sorties et autres mini-séjours !

Pierrefonds : à la (re)découverte d'un château moyenâgeux avec les enfants

Quel plaisir de retrouver ce château qui m'a tant fait rêver étant enfant (au même titre que celui de Bouillon, dans les Ardennes belges). Pierrefonds, c'est donc ce magnifique château construits dès le XIVe siècle sous l'égide du Duc d'Orléans.

Résistant à diverses attaques, il est démantelé et partiellement détruit par Richelieu au XVIIe siècle. Il faut attendre Napoléon 1er puis Napoléon III pour que le château revive grâce à une restauration signée des mains de l'architecte Eugène Viollet-le-Duc (fin XIXe siècle).

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Covid-19 oblige, tout est très bien organisé au sein du château pour une visite en toute quiétude, dans le strict respect des distanciations physiques. N'hésitez pas à aller voir du côté du site Internet du château, tout y est très bien expliqué.

Côté visite, sachez que les p'tits loups ont à leur disposition un livret intitulé "Parcours découverte" : Théobald "le chat des lucarnes" vous guide tout au long du parcours pour découvrir les secrets du château. Nos deux grands ont bien joué le jeu au début. C'est finalement dans la voiture, au retour, qu'ils ont continué à "potasser" : pendant la visite, les yeux écarquillés face à la beauté des lieux ont rapidement remplacé la visite ludique.

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Grosso modo, le château se visite en une bonne heure environ. Du moins, avec nos enfants de 5, 7 et 9 ans qui ont tendance à s'attarder dans les nombreuses salles qui les intéressent mais à zapper certaines "sans intérêt" à leurs yeux. Bref, chacun avait ses attirances :

  • P'tit Lulu a davantage été attiré par les caves et son incroyable "Bal des Gisants", ces copies en plâtre d'illustres personnages de l'Histoire de France.
  • Loulou, elle, était en admiration face à l'immensité de la Salle des Preuses (ancienne salle des armures).
  • Quant à Lélé, la maquette de la cage à écureuil n'avait aucun secret pour lui ; mais il a également été fasciné par le chemin de ronde et ses fameuses archères !

Bon et moi, je fais toujours l'imbécile, qui plus est avec ce masque ridicule mais ô combien important dans ce type de visite.

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Pierrefonds : pique-nique sur les bords du lac

La visite du château de Pierrefonds a fait l'unanimité. Le midi, pendant notre petit pique-nique improvisé sur les bords du lac, on n'a parlé que de ça ! Notez que, pour visiter cette magnifique forteresse, la réservation en ligne est obligatoire ; les billets sont horodatés. Plus d'informations sur le site du château : cliquez ici !

MERCI à toutes les personnages croisées à l'accueil, dans les salles et couloirs du château et à la boutique pour leur chaleureux accueil !

Et donc place au pique-nique à Pierrefonds, un magnifique "village" qui resplendit de fraîcheur sous le soleil imposant de l'Oise !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Jonquières : bienvenue au paradis des poneys !

L'Oise regorge de paysages aussi différents les uns que les autres. Après l'époque médiévale, retour vers le... présent, à la découverte d'un charmant village à l'ouest de la forêt de Compiègne : Jonquières (600 habitants environ).

À la sortie du village, Delphine et Jérôme nous ont ouvert les portes de leur Ferme de Bouriquette. Un magnifique domaine où les enfants ont pu saluer, caresser et même (un peu) donner à manger aux animaux : ânes, moutons, chèvres, chevaux, cochons, poules, oies, canards, lapins (qu'on a failli raté d'ailleurs^^), lamas, etc. Et, surtout, faire un petit tour en poney. Si, si !

La Ferme de Bouriquette, je vous en reparle dans un autre article : lien à venir !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Compiègne : si vous recherchez une "bonne table", direction L'Atelier du 14 !

Passons maintenant aux choses sérieuses : manger ! Bah oui, les Hauts-de-France sont quand même réputés pour leur gastronomie (je ne suis pas Ch'ti pour rien... hein !). Oise Tourisme nous avait ainsi dirigé, pour cette soirée du 13 juillet, vers un restaurant en plein cœur de Compiègne : L'Atelier du 14, au... 14 rue des Pâtissiers (site : cliquez ici !).

Une terrasse sous des parapluies colorés (c'est la mode dans les rues piétonnes, en ce moment !). Une salle superbement décorée, faite d'objects de récupération restaurés par les "patrons" eux-mêmes : notre grand a adoré la voiture rouge, notamment !

Leur devise : le fromage s'affine, le vin se bonifie, la viande se mature. Vous l'aurez compris : si vous voulez manger de la bonne viande, bienvenue à L'Atelier du 14. Personnellement, mon palais a goûté la pièce du boucher Charolais, une pure merveille. Les enfants et #MamanOnline ont préféré le burger de L'Atelier. Côté dessert, la palme revient au curable déstructuré fraises/rhubarbe !

Une table à découvrir, à apprécier, à revisiter !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Gîte de Verberie : bienvenue dans notre petit cocon !

La soirée s'est terminée dans un somptueux gîte situé dans la commune de Verberie, à 10 km au sud de Compiègne : Le Clos des Tilleuls.

Dans un parc arboré sur les bords de l'Oise, c'est Cécile qui nous a accueilli avec sa bonne humeur et son accueil des plus chaleureux dans son gîte soigné et on ne peut plus reposant.

Le gîte du Clos des Tilleuls, je vous en reparle dans un autre article : cliquez ici !

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Compiègne : plongée au cœur des deux Guerres Mondiales à la clairière de l'Armistice !

Après une première journée bien chargée, entre patrimoine historique (Pierrefonds), activités pour enfants (ferme de la Bouriquette), gastronomie (restaurant L'Atelier du 14) et repos mérité (gîte du Clos des Tilleuls), place à une 2e journée plus légère mais ô combien intéressante elle aussi.

Car c'est dans la première moitié du XXe siècle que nous allons plonger maintenant. Au cœur d'un lieu lui aussi chargé d'histoire : la clairière de l'Armistice.

Dans la forêt de Compiègne, à deux kilomètres de la gare de Rethondes, la clairière a été un lieu clef dans l'histoire de notre pays. D'abord en 1918, puisqu'elle a accueilli les trains des chefs d'États-majors alliés et allemands lors de l'Armistice du 11 novembre. Puis l'Armistice du 22 juin 1940 avec un certain Hitler, marquant cette fois-ci le début de l'Occupation nazie et de quatre années de Résistance jusqu'à la Libération tant attendue.

Grâce à un "QR code" proposé dès l'arrivée sur le parking de la clairière, les enfants (et surtout les adultes) ont pu s'imprégner de ce lieu chargé de temps d'histoires, de péripéties. Mais finalement, ce sont les questions des enfants, toujours pertinentes, qui ont fait vivre cette petite promenade. Notez que, si vous avez un peu de temps, vous pouvez également visiter le Mémorial de la clairière de l'Armistice et son incontournable wagon de l'Armistice : la voiture 2419D (site : cliquez ici !).

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Saint-Jean-aux-Bois : un charme inégalable !

"Elle qui l'aimait tant, elle le trouvait le plus beau de Saint-Jean..." : qui ne connaît ces paroles de la célèbre chanson, reprise de Patriiiiiiick : "Mon amant de Saint-Jean". Saint-Jean, Saint-Jean, mais... Saint-Jean-aux-Bois, bien sûr !

C'est donc dans ce village de 300 âmes, niché en plein cœur de la forêt de Compiègne, que se termine notre petit périple dans l'est de l'Oise. Un village romantique donc. Un village chargé d'histoire aussi. Un village pour se détendre et où les enfants ont trouvé toute la quiétude qu'ils recherchent.

Que peut-on voir à Saint-Jean-aux-Bois ? D'abord, la porte fortifiée et son pont-levis, que je n'ai pas pris en photo (car on ne l'a pas pris dans le bon sens^^). L'église du village, dernier vestige de l'abbaye (style gothique). Et, surtout, la célèbre rue des Abesses qui, au XVIIe siècle, accueillit les premiers villageois autour de l'ancienne abbaye.

Moment détente. Moment intime. Moment paisible. Tout ce qu'on aime. Après un jour et demi non stop, ce "bouquet final" nous a fait un bien fou. Notre séjour dans l'Oise s'est ainsi achevé dans le grand parc du village. Les enfants se sont amusés pendant plus d'une heure avec les enfants (pas les amants hein !) de Saint-Jean. Et profité du jardin botanique qui propose de nombreux ateliers ludiques : senteurs des tanins, reconnaissance des essences forestières et des traces d'animaux, etc.

MERCI L'OISE, ON SE REVOIT TRÈS VITE !!!

[Sortir] Deux jours dans l'Oise : de la richesse historique aux joies de la campagne

Pour aller plus loin

Pour plus d'informations sur l'Oise, département situé à une heure seulement au nord de Paris, retrouvez un tas d'informations sur le site de Oise Tourisme !

Commenter cet article