Papa Online !

[Sortir] Loiret : une journée entre les transports pithivériens et l'histoire de Yèvre-le-Châtel

28 Août 2020, 17:00pm

Publié par Papa Online !

[Sortir] Loiret : une journée entre les transports pithivériens et l'histoire de Yèvre-le-Châtel

Je vous le disais, cet été. L'Île-de-France regorge de jolis paysages à ne rater sous aucun prétexte.Et puis, juste à côté, je continue et continuerai à vous présenter tous ces petits trésors que nous visitons en famille. Pendant la dernière semaine de vacances, notre thématique est tout simplement "la campagne". Direction, aujourd'hui, le département du Loiret et quelques petits bijoux à faire et à refaire, autour de Pithiviers (à 1h30 au sud de Paris).

Première étape : le musée des transports de Pithiviers

[Sortir] Loiret : une journée entre les transports pithivériens et l'histoire de Yèvre-le-Châtel

C'est la 3e fois que nous y allons, mais c'est toujours avec plaisir. Nos enfants aiment les transports, notre grand adore les trains et leur histoire. Du coup, il est toujours agréable de se balader dans ce petit musée (pas si petit que ça, d'ailleurs) des transports.

Le musée des transports de Pithiviers - installé dans l'ancien atelier de réparation des wagons du TPT (Tramway Pithiviers-Toury) - est exclusivement consacré aux chemins de fer à voie étroite. On y découvre ainsi une collection d'objets anciens, de photos historiques du TPT, des lanternes et des locomotives à vapeur dont certaines sont classes aux Monuments historiques.

>> Visite du musée : 4€/personne (gratuit pour les moins de 4 ans).

Deuxième étape : la ballade en train

[Sortir] Loiret : une journée entre les transports pithivériens et l'histoire de Yèvre-le-Châtel

Sur un tronçon de 4 km, prenez place à bord de l'une des rames historiques de l'association du musée des transports de Pithiviers (voir leur collection ici). Le train quitte rapidement Pithiviers pour longer la route départementale D22. À mi-chemin, un évitement est installé sur le lieu-dit " Les Carrières" qui permet le croisement des trains les jours de fêtes. Ensuite, vous arriverez dans le parc boisé de Bellebat, le terminus de la ligne. Vous voyagerez à bord de l'une des voitures "ouvertes" ou "fermées".

Cette partie de la visite est toujours très appréciée des enfants. Une superbe balade entre ville et bois, à travers la campagne. Tout y est. La quiétude, l'air pur, les éoliennes... Nos enfants sont fans et nous redemandent régulièrement d'y retourner. Les bénévoles sont super sympas et prennent du temps pour nous expliquer leurs machines, pour discuter voire prendre des photos avec les enfants (on leur avait demandé la dernière fois).

Pour celles et ceux qui se passionnent de ces "vieilles" machines, foncez ! Le musée et sa ballade à travers les champs sont le combo gagnant pour un excellent moment en famille. On y est déjà allés 3 fois... c'est dire !

>> Le voyage en train peut s'effectuer avant et/ou après la visite du musée. Prix train + musée : 8,50€/adulte, 6,50€/jeunes (4-14 ans), gratuit pour les moins de 4 ans.

>> Site web : cliquez ici !

Troisième étape : le village de Yèvre-le-Châtel

[Sortir] Loiret : une journée entre les transports pithivériens et l'histoire de Yèvre-le-Châtel

Autour de Pithiviers, il y a plein de bourg et autre village de charme à découvrir. On aurait pu emmener les enfants à l'atelier-musée de Malesherbes, le château de Chamerolles et sa célèbre promenade des parfums ou encore le belvédère des Caillettes du côté de Nibelle. Mon choix, cette fois-ci, s'est porté sur l'un des "plus beau village de France" (cru 2018 de l'émission de France 2), Yèvre-le-Châtel.

Son patrimoine historique et architectural est connu et reconnu dans la région. Avec ses remparts, son château-fort, sa porte et ses églises Saint-Lubin et Saint-Gault, il est l'un des sites les plus remarquables de la région Centre-Val de Loire. Je ne pourrai pas le rater, les enfants ont adoré cette mini-visite même si nous n'avons pas visité la forteresse (on le fera la prochaine fois, quand #MamanOnline sera avec nous).

Sur mes photos, vous voyez donc l'entrée et les contours de la forteresse. Sachez que la forteresse - construite au XIIIe siècle sous le règne de Philippe-Auguste - se visite tous les après-midis d'avril à octobre (5€/adulte, 3€/enfants de moins de 15 ans). On y découvre, notamment, du haut des tours, un vaste panorama sur la Beauce, le Gâtinais et les lisières de la forêt d'Orléans.

Quand nous sommes arrivés à Yèvre-le-Châtel, nous avons parqué la voiture près du cimetière. Là, on peut y découvrir l'église Saint-Lubin, également construite au XIIIe siècle mais jamais achevée à cause de la guerre de Cent ans. On y apprend notamment que les vestiges romantiques de cette église firent l'admiration, quelques siècles plus tard, d'un certain Victor Hugo.

Fin de la visite ! À très vite pour de nouvelles aventures...

Commenter cet article