Papa Online !

Blogs de Papas "Online" : "Devenir papa en 10 leçons" (source : Je-suis-papa.com)

9 Septembre 2012, 21:00pm

Publié par Papa Online !

Devenir-papa-en-10-lecons.jpg

 

Ce dimanche, nous prenons la direction d'un blog "super ami" de papa : Je-suis-papa.com. Un super blog, avec des articles toujours super bien fouillés, n'hésitez pas à le consulter régulièrement.

Cette semaine, Olivier nous a mis en ligne un article mettant en avant les 10 meilleurs façons de devenir papa. Je vous le propose donc aujourd'hui...

Bonne lecture à tou(te)s !

 

L'article du dimanche

 

Devenir papa en 10 leçons

Si la paternité est probablement la chose la plus banale au monde, c’est aussi la plus perturbante pour qui ne serait pas prêt. Et honnêtement, difficile de l’être quand on ne sait pas à quoi s’attendre. Après un peu plus d’un an d’exercices pratiques, j’ai pour ma part retenu quelques leçons  essentielles.

Au caca, tu t’habitueras

Autant te dire qu’au début, ça fait un choc. A la maternité, Super-maman m’a laissé le privilège d’assurer le premier change de bébé. 14 mois plus tard, ce souvenir est encore vivant dans mon esprit. On appelle les premières selles le méconium : une matière oscillant entre le vert et le noir, collante et constituée de mucus, de liquide amniotique et des derniers repas de bébé avant sa sortie au grand jour.  Je te l’avoue, complètement démuni, j’ai pour ma part réclamé de l’aide. Par la suite, tu prendras de l’assurance, ce qui ne t’empêchera pas de te faire chier dessus de temps en temps. Mais bon, un père averti en vaut deux parait-il !

Grand maître Buddha, tu deviendras

Les bébés sont des éponges. Ils ressentent notre stress et nos angoisses et peuvent le vivre très mal. Avec le recul, je me demande si les problèmes de sommeil rencontrés par Mychoup’ pendant ces deux premiers mois ne trouvaient pas leur origine dans nos propres comportements. D’un naturel angoissé, j’ai vécu les premiers mois de ma paternité avec la boule au ventre. Ne t’inquiète pas, fais des exercices de respiration réguliers, prends l’air quand c’est nécessaire, mets en place un système de relais avec ta compagne, n’hésite pas à réclamer l’aide de tes proches,  et tout ira bien… enfin, en théorie !

Aux réveils nocturnes, tu te familiariseras

A moins d’avoir un maximum de chance – auquel cas je te conseille de jouer au loto – tu vas connaître le plaisir des coupures nocturnes pendant plusieurs mois. Victime de coliques, Mychoup’ nous en a fait voir des vertes et des pas mures. Avec le temps, tu apprendras à préparer le biberon au radar, à chanter des berceuses en somnolant et tu finiras même par y prendre du plaisir. A ce moment-là, bébé commencera à faire ses nuits et tu deviendras nostalgique de ces moments magiques de complicité nocturne. Si si, je t’assure…

Les maladies infantiles, tu combattras

Outre les coliques, Mychoup’ nous a fait quelques rhino-pharyngites carabinées, une horrible bronchiolite, des érythèmes à gogo, des poussées de fièvre impressionnantes… bref, pense à réclamer ta carte de fidélité à ton médecin de famille ou ton pédiatre. Encore une fois, voir ton bébé en vrac te tordra les tripes. Mais tu apprendras vite que la meilleure façon de l’aider consiste à le rassurer… pas à t’inquiéter.

L’organisation, tu apprendras

Ce point est capital. Presque vital. Sans organisation, point de salut. Vérifie le sac de lange avant chaque déplacement, fais régulièrement le point sur les produits de première nécessité pour éviter les allers-retours quotidiens au supermarché, prépare des repas en avance si tu choisis de cuisiner pour lui, étudie les voyages en voiture avec soin, fais des lessives régulièrement… Une chose est certaine, tu vas faire fonctionner tes neurones.

Tes priorités, tu changeras

Terminés, les bières avec les potes au comptoir de ton rade préféré à la sortie du boulot. Exit, les soirées prolongées jusqu’aux premières lueurs du jour. Finis, les dimanches en mode feignasse, avachi sur le canapé. Oubliées, les soirées romantiques avec ta moitié. Putain, tu es père maintenant

Les conseils, tu trieras

Tes proches ne manqueront pas de te prodiguer conseils avisés et remarques de bon sens pour t’aider à mieux vivre ta nouvelle condition de parent. Et tu les prendras avec plus ou moins de diplomatie, en fonction de ton état de fatigue. Ecoute sereinement, fais le tri, et laisse couler.

Un nouveau monde, tu découvriras

En devenant papa, tu vas découvrir un nouveau monde, une économie parallèle dans laquelle tu pourrais laisser toute ton épargne si tu n’y prends pas garde : Tu voudras acheter plein d’objets de puériculture plus ou moins dispensables, offrir à bébé une garde-robe digne de ce nom, lui choisir un doudou exceptionnel pour le protéger. Tu testeras les robots de cuisine pour te passer de ces petits pots aux goûts approximatifs, tu découvriras de nouvelles machines à torturer les bébés, tu feras connaissance avec des produits dont tu ne soupçonnais même pas l’existence… bref, tu videras ton compte en banque avec le sourire.

Une Super-nounou, tu dégotteras

Compte-tenu du nombre de places libres en crèche, mieux vaut commencer à chercher une nounou rapidement. Ici, on a eu de la chance. On a trouvé la perle rare dès le deuxième rendez-vous et on ne le regrette pas. Mychoup’ est ravie de la retrouver et repart en général avec le sourire. Des activités tous les jours, des sorties régulières, des jouets à gogo, des parties de rigolade, de nouveaux amis… bref, le paradis des bébés !

Devenir second, tu accepteras

Ah oui, ça c’est une règle à laquelle il va falloir t’habituer. Avec la naissance de ton chiard bébé, tu vas perdre une place au top 50 des personnes les plus importantes dans la vie de ta moitié. Rien à faire. Tu pourras débarquer avec un bouquet de fleurs, lui dégotter les derniers sextoys à la mode, lui offrir l’intégralité de la nouvelle collection de sa marque de fringues préférée, l’emmener en week-end romantique dans un hôtel au luxe ostentatoire, lui masser les pieds tous les soirs… tu ne récupèreras cette première place tant convoitée qu’à la majorité de ton ingrate progéniture ! Et encore…

Source : Je-suis-papa.com.

Commenter cet article

colleau 10/09/2012 12:39

comme cela est vrai, mais il s'applique aux mamanx, en fait c'est idéal à savoir afin de faire un bon travail d'équipe