Papa Online !

[Mini-dossier du jeudi] "Royal Baby" est né, quid des congés maternité et paternité au Royaume-Uni ?

25 Juillet 2013, 22:00pm

Publié par Papa Online !

Royal-Baby.jpeg

 

Vous n'avez jamais vu cette photo ? Ah, vous n'avez pas de télévision. Et vous ne regardez jamais les photos dans la presse "people". Je comprends mieux ! Eh bien, sachez que le "Royal Baby" est né : George Alexander Louis est né, et il se porte bien.

Alors, dans ce mini-dossier, je ne vais pas m'étendre longuement sur cet évènement royal de nos voisins du Royaume-Uni. C'est merveilleux, félicitations aux parents, le petit est mignon, etc. (ps : je parais ironique ici, mais je suis content pour eux heiiiiiin). Surtout, cette naissance a fait vite oublier l'abdication et la présentation du nouveau Roi des Belges, Philippe. Bref, ceci est une autre histoire...

Ce qui m'intéresse aujourd'hui, c'est la déclaration de Kate et William, suite à cette belle naissance. En parents modèles et modernes, William a tout de suite fait savoir qu'il allait prendre un congé paternité et que Kate, elle, ne prendrait pas de nourrice.


Ainsi, qu'en est-il des congés maternité et paternité au Royaume-Uni ?


Maternité. - Les indemnités liées à la maternité sont destinées aux femmes salariées qui attendent un enfant ou qui viennent d‘accoucher. Si l’employée peut justifier de ses droits, elle recevra ses allocations pendant une durée maximum de 39 semaines. Habituellement, les six premières semaines sont payées à 90 % du salaire brut. Les 33 semaines suivantes, l’employée recevra une indemnité de £123.06 par semaine ou bien 90 % de son salaire brut si celui-ci est inférieur à ce montant. L’employée enceinte devra présenter à son employeur un certificat médical appelé "form MATB1" (interrogation écrite après, pour voir si vous avez retenu^^), au minimum trois semaines avant le début du congé de maternité. Sans ce document, l’employeur n’est pas tenu de verser les allocations maternité. Dans le cas où l’employeur serait dans l’incapacité de remplir ses obligations, il devra présenter ses justifications dans un formulaire "SMP1".

Paternité. - Les indemnités de paternité (Statutory Paternity Pay SPP) sont versées au "partenaire" de la maman qui vient d’accoucher afin qu’il lui fournisse un "soutien" après l’accouchement (ce sont les termes !). Celui-ci peut aussi bénéficier de deux semaines de congés (que William prendra, donc...). Pour cela, il doit remplir le formulaire SC3 (ça vous en bouche un coin que j'aille autant dans les détails^^) attestant que sa partenaire doit accoucher et observer un préavis de 28 jours.

Bénéficiaires. - Pour bénéficier des congés de maternité, une employée aura perçu un salaire hebdomadaire supérieur ou égal à £95 avant impôts. Elle ne sera pas enceinte lors de la signature de son contrat de travail, aura été employée pendant au moins 26 semaines par le même employeur et sera encore sous contrat la quinzième semaine avant l'accouchement. À chaque pays ses lois et contraintes donc...

Commenter cet article