Papa Online !

[Dossier] Maternelle : à la découverte d'un nouveau monde...

28 Août 2014, 22:00pm

Publié par Papa Online !

Maternelle-01.jpg 

 

Mardi 2 septembre, c'est la rentrée des classes. Bon là, je ne pense pas vous apporter un scoop. L'info du jour, c'est que pour le fiston, c'est une première. Et pour ses parents, une équation à plusieurs inconnues. Après les bienfaits de la vie en collectivité grâce à la crèche municipale, Léon sera-t-il prêt pour affronter les rythmes scolaires imposés par notre cher gouvernement ?

 

Comment va se passer la séparation ? Quels horaires (question cruciale cette année scolaire) ? Que va-t-il apprendre à l'école ?Au jour d'aujourd'hui, Léon est déjà paré pour découvrir sa classe. Les horaires ont été affichés à son école. Il a son cartable, sa trousse. Pas d'information pour l'instant concernant les fournitures scolaires. On verra... Car trop de stress tue le stress, dit-on. Moi, je ne suis pas de nature à stresser. Léon non plus. Lui, il est juste impatient. Il a soif de découverte. Et c'est tant mieux.

 

La séparation

 

C'est la question que nombre de parents se pose. On a tous en tête les images diffusées à la télévision d'enfants qui pleurent en arrivant à l'école. La séparation, ça ne s'apprend pas en un jour. Léon a eu la chance, pendant trois ans, de fréquenter la crèche collective. La séparation, c'est son affaire... pourrait-on dire. Mais pendant les vacances, il a "testé" le centre de loisirs des tout-petits : autant vous dire que, dans cet univers tout nouveau et avec de nouveaux "animateurs", il n'y était pas à son aise. Jusqu'à pleurer dès la 2e semaine... Il n'était plus à la crèche, pas encore à l'école. Mais qu'en sera-t-il, justement, à l'école ? Dans cet univers tout beau, tout neuf.

 

Je trouve rigolo, chaque fois que je lis des articles dans la presse spécialisée parentale, les précieux conseils pour le jour de la rentrée des classes : "Le jour J, n'oubliez pas votre paquet de mouchoir, vos lunettes de soleil (pour cacher des yeux embués) et surtout votre sourire" (source : Magic Maman). Je trouve ça tellement idiot... que je vais peut-être suivre ces précieux conseils. Sait-on jamais... :-)

 

Nouveaux rythmes

 

Oui, dès la première année scolaire en maternelle, c'est aussi tout un chamboulement dans la vie de l'enfant en termes d'horaires. (Presque) du jour au lendemain, ses repères changent et ça... c'est pas cool. Mais il devient aussi "un grand" enfant, qui rentre à l'école. Et ça... c'est motivant !

 

L'école maternelle, ce sont évidemment de nouveaux apprentissages. On y apprend l'intégration et la vie en groupe (la crèche collective favorisant déjà ces thématiques... moins la crèche familiale et/ou les nounous et/ou la garde "familiale") à travers le jeu et l'éveil. Mais on y apprend aussi de nouvelles règles et, surtout, de nouveaux horaires "militaires", imposées. Théoriquement : 24 heures de cours. Dans la réalité, avec le périscolaire et les horaires de travail de Papa et Maman : 44 heures et 15 minutes. Et dire qu'on devait alléger les journées de nos enfants ! :-(

 

L'apprentissage

 

L'enseignement en maternelle est multiple. Je vais vous énumérer les principales lignes :

 

  • Maternelle : S’approprier le langage, l'enseignement n°1
  • L'écrit, l'enseignement "découverte" de la maternelle
  • Devenir élève : un enseignement de (grande) taille !
  • Découvrir le monde : plus qu'un enseignement de maternelle, un nouveau regard sur la vie
  • Percevoir, sentir, imaginer, créer : dernier objectif en maternelle

 

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire l'article de Magic Maman (cliquez ici), superbement bien détaillé.

 

A noter toutefois que le Conseil Supérieur des Programmes a élaboré un nouveau programme d'ici septembre 2015 pour l'école maternelle, rendu public le jeudi 3 juillet dernier. Sa "mission principale est de donner envie aux enfants d’aller à l’École pour apprendre, grandir et s’affirmer comme sujet singulier". Un conseil qui insiste sur la notion de dialogue entre enseignants et parents pour favoriser des transitions parfois difficiles pour les enfants en bas-âge, comme la séparation avec sa famille. Les élèves devront ainsi "apprendre ensemble pour vivre ensemble" ! Trois pôles sont à retenir :

  

  • Le langage, écrit et oral, sera "mobilisé dans toutes ses dimensions"
  • Les activités physiques et artistiques doivent permettre à l'enfant de "développer les interactions entre l’action, les sensations, l’imaginaire, la sensibilité et la pensée"
  • Les premières bases mathématique, scientifique et technologique seront dispensés par les instituteurs.

 

Un ensemble qui me fait de plus en plus penser que, pour nos bambins en maternelle, l'école gratuite et obligatoire dès l'âge de 6 ans... devient de plus en plus cher et incontournable dès 3 ans. Car au final, un enfant non scolarisé dès 3 ans a-t-il les mêmes armes qu'un enfant découvrant l'école obligatoire à 6 ans ?

 

A partir de mardi, et ce pour une période d'environ 20 ans, je ne manquerai pas de vous parler des évolutions de cette pu***n de société et des conn***es de notre Education Nationale. A suivre...  

Commenter cet article

Carine P 31/08/2014 16:14

Coucou
Juste deux remarques sur ton article, en général en maternelle le matériel se résume à des chaussons et une boite de mouchoir (éventuellement le tablier aussi) mais souvent rien d'autre. La
maternelle reste encore gratuite la plupart du temps.
Autre remarque concernant l'école obligatoire à 6 ans. Eh bien, franchement un enfant qui n'a jamais été à l'école et qui débarque en CP aura quand même énormément de mal, il faudra qu'il rattrape
tout ce que les autres auront déjà appris en 3 (voir 4) ans (collectivité, écriture : ben oui en CP on ne fait plus de lettre en majuscule on est déjà en cursive, lecture: la plupart des enfants de
GS connaissent de nombreuses lettres ...) Bon OK je parle bien d'un enfant dont les parents n'auraient pas fait l'école à la maison, on est d'accord ;) . Mais voilà, même un enfant qui arriverait
en GS aurait déjà du mal à suivre.
Juste une dernière remarque j'ai eu en CE1 un enfant qui avait commencé l'école en CP, avant il était en jardin d'enfant et il arrivait a peu près à suivre, il avait quand même des moments d'aide
et était un peu lent pour tout, voilà mais ça existe quand même (bon ça date de 2003).
Bonne rentrée à Léon et ne stressez pas, Léon connait déjà la crèche ça ira tout seul. La PS c'est un peu pareil, il y a juste beaucoup moins d'adultes et beaucoup plus d'enfants ;)