Papa Online !

Info du jour : "Le futur papa fonce à la maternité en jet-ski" (Ouest France)

17 Novembre 2011, 23:00pm

Publié par Papa Online !

A-la-maternite-en-jet-ski.png

 

Une histoire comme on les aime ! Vous en avez peut-être entendu parler dans les médias. Si ce n'est pas le cas, voici donc l'histoire d'un papa qui, faute de place dans un hélico accompagnant sa femme à l'hôpital pour leur premier enfant, l'a rejointe... en jet-ski !!!

Voici cet article du quotidien Ouest France. Une histoire merveilleuse, et le petit Diego se porte à merveille !!!

 

Revue de presse

 

Le futur papa fonce à la maternité en jet-ski

« C'est une petite organisation un peu spéciale », sourit Gaëtan Da Silva. Cet habitant de l'île de Groix (Morbihan) n'a pas hésité à enfourcher son jet-ski pour ne pas rater l'accouchement de sa compagne, à l'hôpital de Lorient.

Mardi 15 novembre, Groix, 11 h 30. L'hélicoptère de la sécurité civile décolle de l'île avec à son bord Clémentine. La jeune femme est sur le point de donner naissance à son premier enfant. « Il n'y avait plus de place pour moi dans l'hélico », raconte Gaëtan, 26 ans, entrepreneur dans le bâtiment à Groix. En plus de Clémentine, 23 ans, du pilote et du mécanicien, l'appareil transporte une infirmière et deux pompiers qui doivent se rendre à Hoedic, une autre île morbihannaise.

« La seule solution »

Le prochain bateau pour Lorient part à 13 h 30. Il arrive à destination à 14 h 15. Trop long pour Gaëtan qui craint de ne pas assister à la naissance du bébé. Ni une ni deux : le Groisillon file chercher un copain. Le temps de s'équiper en conséquence, et les deux hommes prennent la mer sur un jet-ski. « C'était la seule solution pour arriver à temps à l'hôpital, témoigne le jeune papa. Dans un moment comme celui-là, un mari doit être au côté de sa femme. »

Le jet-ski met six minutes pour rejoindre Lorient, à 10 kilomètres. Gaëtan a tout prévu : depuis un mois, sa voiture l'attend au port de plaisance. Le temps de se changer, et voilà le futur papa en route pour la maternité. Il y est largement dans les temps : Clémentine donne naissance à Diego à 16 h.

« Si on était parti en même temps que l'hélico (sept minutes de vol), je pense qu'on serait arrivé avant lui », lance Gaëtan. À une moyenne de 45 noeuds (soit environ 90 km/h) sur l'eau, c'est sûr ! Le Groisillon, attaché à son « caillou », le reconnaît : « On a pris des risques. Mais ils étaient calculés. Avec mon copain Jérôme, on a l'habitude de faire du jet-ski et on n'aurait pas fait n'importe quoi. »

Clémentine s'est inquiétée pour son compagnon. « Plus que pour mon accouchement, reconnaît-elle. Moi, j'étais assise dans l'hélico. Tout allait bien ». Gaëtan sourit, à nouveau : « C'est la méthode îlienne. Quand on vit sur une île, il faut prévoir ! »

> Source : Ouest France.

Commenter cet article

Emma (nounou) 25/11/2011 20:33

c'est trop mignon!
J'adore!

Bienvenue à bébé tant attendu et désiré à ce que je lis!