Papa Online !

Politique "Bébé" : "Sur la voie d'un congé parental raccourci mais mieux rémunéré" (PDM et InfoBB)

20 Septembre 2012, 14:00pm

Publié par Papa Online !

Najat-Vallaud-Belkacem.jpg

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes (photo : L'Express)

 

C'est dans le vent, comme on dit. Et si le congé parental devenait plus court ? Ça, évidemment, c'est la mauvaise nouvelle... Mais si, à côté de cela, il devenait aussi (et surtout) mieux rémunéré ?

Une "presque" bonne idée, l'Unaf déclarant pour sa part qu'il y a bien d'autres priorités, comme par exemple le développement des offres d'accueil pour les enfants...

>> Et vous, que pensez-vous de ce projet de notre Ministre des Droits des Femmes ?

 

Revue de presse

 

Sur la voie d'un congé parental raccourci mais mieux rémunéré

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, a évoqué cette semaine, lors d'une conférence de presse à Rennes, l'éventualité de raccourcir le congé parental d'éducation en le rémunérant mieux. Actuellement, le congé parental d'éducation est d’une durée maximum de 3 ans et est rétribué 566,01 € par la Caisse des Allocations Familiales. La Ministre a rappelé que 98% des bénéficiaires de ce congé parental était des femmes, soulignant leurs difficultés à revenir dans le monde du travail à son issue. Elle espère ainsi que cette action favoriserait le retour des mères sur le marché de l'emploi. Najat Vallaud-Belkacem a également déclaré à cette occasion que son administration s’apprêtait à travailler en lien avec certaines régions, sur un processus de retour à l’activité professionnelle de ces femmes dès le début de leur congé parental, en leur proposant par exemple des formations, des bilans de compétences ou des emplois aidés.

> Source : Parole de Mamans.

 

Vers une réduction du congé parental d'éducation ?

Le ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a évoqué, lors d'une conférence de presse mardi, la possibilité de réduire le congé parental d'éducation, actuellement d’une durée de trois ans. « Est-ce que ce ne serait pas pertinent de le réduire un peu, de le rémunérer mieux ? », a-t-elle suggéré. Actuellement, 98 % des bénéficiaires de ce congé sont des femmes. Au bout de trois ans, elles « ont beaucoup de difficultés à revenir sur le marché du travail », a souligné la ministre. Ainsi, pour préparer au mieux le retour à l’emploi de ces mamans, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que son cabinet allait travailler avec plusieurs régions, sur des dispositifs qui permettraient aux femmes de faire des bilans de compétences, des formations ou des emplois aidés, dès le début de leur congé parental. La ministre s’est également demandée : « comment faire pour que (le congé parental) soit mieux partagé qu'il ne l'est aujourd'hui par les hommes et les femmes ? » Dans la majorité des cas, c’est la femme qui sacrifie son emploi, moins bien payé que celui de son conjoint. Et ce choix est bien souvent contraint, les familles n’arrivant pas à trouver de mode de garde. Pour les associations, ce projet est une mauvaise idée. Interrogé sur Europe 1, François Fondard, président de l’Union nationale des associations familiales (Unaf), a déclaré que « le congé parental à temps plein est utilisé par seulement 12 % des parents concernés », et que la « priorité est ailleurs : dans le développement des offres d’accueil des enfants. »

> Source : InfoBébés (via AFP).

Commenter cet article