Papa Online !

La naissance de Léon... vu par sa Maman !!!

23 Avril 2011, 21:00pm

Publié par Papa Online !

Leon-le-jour-de-sa-naissance--png

 

Voici le récit de ma p’tite femme chérie, qui racontait sur le forum Maman&Co cette belle journée du jeudi 14 avril 2011 !!!!!!! Enfin, « belle » journée, ça dépend pour qui et dans quelques conditions…

Avec en prime, la main zoomée de notre magnifique Léon !!!!!!! ;-)

 

« Je suis remontée dans les pages et je vois que nombre d’entre vous ont fait un récit détaillé de leur accouchement et moi, c'est plutôt en haché. Je prends donc mon clavier à 2 mains (euh, si Léon ne se réveille pas entre temps) et je m'y colle.

« Mercredi dernier, je me couche totalement HS (il faut dire que je m'étais fais retirer mon truc dans la main et que j'avais fait le grand tri ds les vêtements été/hiver).

« A 2 heures du matin, je sens comme une grosse bulle qui éclate dans mon ventre et une grosse envie d’aller au WC. Une fois aux WC, c’est un liquide tout épais qui s’écoule. J’avais entendu quelques jours avant, dans l’émission Les maternelles, que le bouchon muqueux pouvait être très liquide donc je me recouche en disant à mon zhom : «  je crois que je viens de perdre le bouchon muqueux ».

« 10 minutes plus tard : les contractions douloureuses et régulières arrivent toutes les 3 à 5 minutes. J’avale deux spafons et j’attends 30 minutes que ça fasse effet.

« Mais j’ai toujours cette impression d’humidité… La troisième fois que je vais aux WC, c’est plus transparent mais kaki. Plus de doutes, ce n’est pas le bouchon muqueux…

« A ma décharge, la sage-femme au cours de prépa nous avait dit que lors de la rupture de la poche des eaux, le liquide était « fluide » comme de l’eau. Donc rien à voir…

« Bon, vers 2h45, je dis à mon zhom qu’on va aller à la mat’. Il s’habille et prend la valise et là, grosse, grosse fuite… Bref, le temps d’essayer de limiter les dégâts, de m’habiller, de descendre les quatre étages (sans ascenseur!) et d’arriver à la voiture, on met en route vers 3h15.

« En arrivant à la mat’, il faut traverser tout l’hôpital (pas pratique…) et là, une sage-femme me prend en charge : « Vous êtes déjà venu hier ? » (en fait, c’était 2 jours avant mais bon…).

« Blablabla… elle me fait me déshabiller pour m’examiner sans trop y croire, jusqu’à ce qu’elle voit la couleur de ma protection hygiénique… Donc, elle m’examine et on file en salle de travail à 4 heures.

« Là, elle m’installe, me met une perfusion avec antibio (à cause de la présence de selles ds le liquide…) et la fameuse perf’ pour accélérer le travail car mes contractions ne sont pas assez fortes… et monitoring.

« Le cœur du bébé bat un peu vite mais rien d’alarmant.

« A 2 cm de dilatation, j’ai droit à ma péri (en fait, on ne m’a pas demandé mon avis mais que de bonheur !!!!!!!!!!!!!!).

« Vers 10 heures, je me dis bêtement que tout sera fini pour midi et à 14 heures, je suis seulement à 9 cm…

« Bref, dilatation complète vers 14h30/15h. Là, la sage-femme me dit que dans max 4 heures, tout est fini… Que pour elle, la césarienne n’est plus à l’ordre du jour (même si rien n’est sûr tant que la tête n’est pas engagée). Elle sent surtout une grosse bosse sur la tête de bébé, signe que le travail est long et difficile pour lui.

« A 16 heures, elle ne dit que si dans une heure il n’est pas sorti, on le fera sortir en poussant. A 16h45, elle vient me voir en me disant que c’est le Vietnam dans le service, qu’elle a une autre femme à suivre dans le même cas que moi, et qu’elle va s’occuper en premier de celle pour qui le travail est le plus avancé. Pas de bol, c’est pas moi !

« Elle me met sur le coté dans une position super douloureuse pour le forcer à descendre et me dit qu’elle revient dès que l’autre bébé est sorti.

« Ca a pris plus d’une heure… Je sentais des coups de tête dans les os des fesses, comme une énorme constipation en beaucoup beaucoup beaucoup plus douloureux…

« Et quand elle revient, elle me dit qu’elle trouve que la tête a reculé !!! Je ne savais pas que c’était possible !!!

« Bref, elle me prépare à des poussées longues et douloureuses. Le problème, c’est qu’entre temps, les contractions se sont ralenties et sont moins fortes ! Ca non plus, je ne savais pas que c’était possible !

« Bref, après 15 minutes de poussée, elle va chercher un gynéco car bébé n’a pas avancé d’1 mm.

« Avis du premier gynéco : trop grosse tête, pas assez avancée, ne passera pas ! - Avis d’un second gynéco : idem - Verdict : césarienne en urgence car dilatation totale depuis plus de 4 heures.

« Donc épilation du maillot et anesthésie de tout le bas du corps. En 4 mn, Léon était sorti. En 35/40 minutes, tout était recousu mais j’ai dû attendre 30 mn sur la table d’opé qu’on m’amène un lit.

« Après on a passé un petit moment à 3 en salle de réveil (1h ? 1h30 ?) et on a tenté une première tétée (un échec). Et on m’a monté dans une chambre.

« Ca parait terrible écrit noir sur blanc ms avec la péri, j’ai eu mal que les 2 premières et 3 dernières heures et j’ai eu de la chance car les 2 sages-femmes qui se sont occupés de moi ont été vraiment géniales.

« Au final, je garde un bon souvenir de cette journée et de la complicité avec mon mari à ce moment-là.

« Mais pour être totalement sincère, s’il doit y avoir un 2e bébé, la décision sera longue car entre mes FC, le fait que je n’aime pas du tout être enceinte et les suites de la césa (car c’est les jours suivants où c’est le + dur), je ne suis pas sûre de vouloir remettre le couvert.

« En conclusion : Léon a dormit dans mes bras, tout au long de ce roman donc j’espère que ce n’est pas parce que c’est trop barbant ! ^^ »

Commenter cet article