Papa Online !

La question de la semaine : que faire face aux (grosses) colères de Bébé ?

21 Mai 2012, 22:00pm

Publié par Papa Online !

Colere3.png

(Photo : Grumeautique).

 

Ça ne m'arrive pas souvent. Et pourtant, pour l'article du lundi, je n'avais pas d'idée. Il faut dire que la fin de semaine dernière a été éprouvante, avec un long week-end passé sur les plages du Cotentin, dans la Manche. Léon a vu la mer pour la première fois de sa vie !

Tiens Léon, justement. Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé du Loulou... Du haut de ses 13 mois et 8 jours, le Loustic découvre actuellement... ses cordes vocales. Les six dents déjà bien sorties le travaille, il se peut qu'il souffre. Colère après colère, on se pose des questions, sa maman et moi. Pourquoi se roule-t-il sur la table à langer ? Que doit-on faire pour le soulager ?

Sans chercher, j'ai donc trouver "LA" question de la semaine. Et voici quelques réponses toutes faites, trouvées sur la toile...

 

Revue de "web"

 

Gérer les colères de bébé

Votre enfant n’est pas forcément capricieux. Ces colères soudaines et intenses, à la moindre contrariété, arrivent la plupart du temps lorsque bébé se trouve dans un état de grande fatigue et de nervosité. En fin de journée, s’il a eu beaucoup d’activités et peu de sommeil. Dans la matinée, s’il a passé une mauvaise nuit ou s’il ressent une vague inquiétude (séparation d’avec Maman pour la crèche ou la nounou, papa part au travail…).

La peur viscérale de l’abandon peut le mettre dans un état de grande fragilité. Dans ces moments-là, un simple « non », une frustration ou une petite contrariété, peuvent déclencher une grande colère chez bébé : colère qu’il va manifester par des gestes ou des attitudes violentes et, parfois extrêmes. L’enfant peut chercher à frapper, donner des coups de pieds, casser des objets ou ses propres jouets. Bébé peut aller très, très loin avant d’accepter les limites que vous tentez de lui imposer.

Conseils de T&D pour calmer bébé

- La plus grande patience est de rigueur.
- Une immense tendresse de votre part va l’aider.
- Vous devez tenter de le contenir, pour l’empêcher de faire du mal.
- Vous pouvez le tenir serrer contre vous pour le rassurer le temps qu’il s’apaise, lui parler tranquillement. Le son de votre voix calme et ferme va le réconforter.
- Ne cédez pas. Bercez le jusqu’à ce qu’il s’apaise, tout doucement.
- N’ayez aucune inquiétude si ces crises restent ponctuelles ou en réaction à des situations identifiables (bébé veut la télécommande, le téléphone, bébé ne veut pas s’habiller, mettre ses chaussures……) Quand il sera un peu plus grand et que vous pourrez le raisonner, tout rentrera dans l’ordre.
- Si son comportement ne cesse pas, si les crises sont trop répétées, consultez votre pédiatre, n’hésitez pas à lui demander conseil. Il est le mieux placé pour vous aider.

> Source : Tétine et Doudou.

 

8 conseils pour faire face aux colères de votre enfant

Quel parent n'a pas connu ce désarro devant son enfant hurlant et se roulant par terre, incapable d'exprimer ce qui le tourmente ? Comment le raisonner et le calmer lorsqu'il se débat et que tout en lui semble dire "Va t'en !" et en même temps "Ne me laisse pas, occupe-toi de moi !" Voici quelques conseils à garder précieusement sous le coude !

Savoir que les colères, c'est normal

Tous les psychologues vous le diront, les colères du jeune enfant sont naturelles. Le savoir, c'est déjà rassurant.
- Vers 15 mois, un enfant découvre les premiers interdits parentaux et se sent alors tiraillé entre l'envie et la peur de braver l'interdit. Cela provoque en lui une émotion intense et brutale qui se traduit par une colère. A cet âge la zone du cerveau qui contrôle les émotions est encore immature. D'où ces manifestations parfois très impressionnates : hurlements, coups, ruades, roulades à terre capable de se prolonger plus d'une demie-heure.
- Vers deux ans, la colère est encore liée à ces tiraillements et à des sentiments de frustration. Comme l'enfant identifie mal ses émotions et ne parvient pas encore à les exprimer en mots, sa frustration éclate en colère.
- A partir de 3 ans, il parle mieux et la colère devient un outil pour faire pression sur ses parents ou capter leur attention. C'est toujours le moyen d'exprimer des émotions dont il n'a pas encore conscience.
- Vers 5-6 ans, l'enfant sait qu'il se met en colère et peut mieux la contrôler. Elle exprime d'avantage une révolte, contre ses parents ou contre lui-même, son sentiment d'impuissance et ses limites.

Garder son calme

L'amener à dire ce qui ne va pas

Lui accorder plus d'attention

Mettre de la distance

Fixer un ultimatum

Utiliser l'humour

Céder parfois... mais pas sur l'essentiel

> Retrouvez l'intégralité de l'article sur Plurielles.fr : cliquez ici !

Commenter cet article

Sandra 21/03/2018 18:04

Si la.peur de l'abandon provoque deja de telles coleres, il ne faut pas demander quand cela arrive vraiment!!!!

Horselag 05/06/2012 23:13

Ca y est ça fait 1 bon mois qu'on est dedans ma pucette va avoir 20 mois et du coup j'ai un peu lu sur le sujet ces derniers temps. Ma puce s'énerve parfois et/ou il lui prend des moments de folie
si si j'vous assure... Elle se met à me taper, me pincer, me griffer super ! Alors j'ai trouvé un truc, je lui dis qu'on a pas droit de faire ça à sa maman et que si elle veut s'énerver elle prend
un doudou pour le faire et ça commence à fonctionner ;)

FONTAINE H 05/06/2012 23:01

et bien mon dernier de 2 ans et demi fait des colères pout tout et tout le temps, c'est épuisant : il veut pas mettre ces chaussons en entrant, ensuite il veut des céréales alors que l'on mange
dans 20 minutes, puis il hurle qu'il veut pas aller au bain mais jouer, une fois dedans il veut plus sortir et fait un caprice à nouveau, ensuite il veut pas qu'on le sèche, puis finalement cela ne
va pas assez vite....bref il m'épuise ! quand on rentre du boulot bien crevé à 19h avec ces problèmes et bien on a comme qui dirait plus beaucoup de patience...alors on compose sans arrêt et on
alterne entre fermeté, ignorance, gentillesse, ...bref très facile d'être parents !

galie11 / Mélanie Blanc 05/06/2012 08:02

Ah cet article m'aurait bcp aidé qd mon mini nous a fait des crises de colères énorme à se taper la tête sur tout ce qu'il trouvait sur son passage : son lit en bois (devenu lit parapluie très vite
pour pas abîmer sa tête !) les murs, le sol ... à la moindre contrariété il se tapait la tête ! dur dru de savoir comment réagir, surtt que les médecins vus ne nous ont pas aidé ! enfin pas bcp
aidé ils ne savaient pas quoi faire ! on a tt essayé, ignorance, quitter la pièce, gronder, punir, flatter ... bref, rien à faire ! maintenant à 2,5 ans passé ça va mieux ! et ouf !
#jeuFDM

sochoup 04/06/2012 16:07

Je suis en plein dedans en ce moment, dès que je lui dit non et bien il se met en colère, c'est dur de garder son calme , je lui d'aller se calmer dans sa chambre mais il ne veut pas y aller puis
après une dizaine de minutes çà lui passe