Papa Online !

Le dossier du jeudi : et vous, que pensez-vous de la réforme des rythmes scolaires ?

11 Février 2013, 20:00pm

Publié par Papa Online !

Rythmes-scolaires.jpg

 

En plein coeur du débat actuellement, la réforme des rythmes scolaires suscitent toutes les convoitises, toutes les passions. Les médias s'en donnent même à coeur joie.

Tout comme l'alimentation infantile (au sein ou au biberon ?), la tétine (pour ou contre ?) ou encore les couches (jetables ou lavables ?), la question du retour à la journée de 4 jours 1/2 divise la France en deux (voire trois si on compte les "oui mais...").

Parents, enseignants, professionnels de la petite enfance. Après avoir fait le point sur cette réforme, je vous proposerai "mon" avis, puis je vous parlerai de la grève du 12 février prochain. Car oui, les Français battront de nouveau le pavé !

 

La réforme en quatre points

 

1°) Quel "chamboulement" dans le rythme scolaire ?

La mesure phare du décret est de porter le nombre de jours travaillés dans la semaine de 4 à 4,5 jours ; soit neuf demi-journées. L'objectif affiché est d'alléger le nombre d’heures de cours fondamentaux au profit d’activités éducatives l’après-midi (culture, sport, etc.). Les enfants iront donc à l’école le mercredi matin, sauf dérogation pour le samedi matin.

 

2°) L'avis des parents

Les principaux syndicats d’enseignants se sont déclarés hostiles à la réforme en l’état. "Réfléchir aux rythmes scolaires sans en passer d’abord par une refondation des programmes de 2008, jugés trop rigides et peu porteurs, et la question des conditions de travail, n’a pas de sens" (source : rue89.com) ; et ce même si beaucoup s’accordent sur le fait que les journées de travail sont actuellement trop chargées. Complexe, tout ça...

  

3°) L'avis des parents

 

Comme souvent dans pareil dossier, c'est le principal syndicat de parents d’élèves, la FCPE, qui s’est prononcé en faveur de la réforme au niveau national et souhaite son application dès la rentrée 2013. Pour autant, dans certaines villes ou collectivités, les syndicats de parents d’élèves, y compris FCPE, se sont prononcés contre cette réforme. La situation n’est donc pas homogène, loin de là. Et comme annoncé en introduction, n'oublions pas les "oui, mais..." !

 

4°) Le périscolaire en question

"C’est une opposition tacite entre le temps de vie scolaire et le temps de vie privée de l’enfant qui est en jeu." (source : rue89.com). C'est clair, deux opinions s'opposent là aussi sur la question du temps non-scolaire. Si d'un côté, certains parents ont des possibilités et des moyens de garde restreints pour leurs enfants et sont donc favorables à des semaines de 4,5 (voire 5) jours et des grandes vacances raccourcies ; de l’autre, il y a ceux qui considérent que l’enfant peut s’épanouir au moins autant hors de l’école qu’à l’école. Faites votre choix...

 

 

L'avis de Papa Online !

 

Je me positionne en tant que parent (argh, c'est vrai, je suis Papa) car malheureusement, dans ce dossier, c'est un avis qui est peu entendu par nos responsables politiques. Outre le fait qu'on nous bassine avec ce changement de rythmes scolaires, moi je vois le fait qu'on a aujourd'hui un nouveau Ministre et donc, forcément, un gars qui veut marquer son nom sur la pierre à travers une énième réforme "attendue" mais, au fil du temps, d'ores et déjà devenue "impopulaire".

De la semaine de 4,5 jours, nous sommes passés à la semaine de 4 jours pour, finalement, revenir à la semaine de 4,5 jours. Les villes, dindons de la farce, doivent de leur côté "suivre le mouvement ; c'est-à-dire tout remettre à plat. Et à quels coûts ?

Surtout, pour nous, les Mamans et les Papas que nous sommes, cela veut dire chager toutes nos habitudes. Ainsi, vous qui êtes passé(e)s à 80 % pour être avec votre Loulou, à 90 % des cas le mercredi, on vous dit du jour au lendemain qu'il va maintenant falloir le mettre à l'école le matin. Coooool... (ironie)

Moi, je veux bien qu'on réfléchisse au bien-être de l'enfant. Mais pour cela, il faut penser au bien-être de l'enfant ET de son entourage ET de tout ce qu'il y a à mettre en place autour de tout un système complexe. Dans ma ville, le choix (dit "de la raison") a été fait de reporter la semaine des 4,5 jours à la rentrée 2014 (possible par dérogation à demander avant le 31 mars, renseignez-vous dans votre ville^^). Oui, c'est ce que j'appelle le choix "de la raison". Car tout citoyen "bête" que nous sommes va devoir suivre le mouvement : "on n'a pas le choix, c'est la loi !" Pour autant, ma ville a souhaité réunir tous les partenaires associés à ce dossier (parents, enseignants, associations, services municipaux...) qui, à la quasi-unanimité, ont préféré reporter d'un an pour "prendre le temps de préparer ce changement" ; que dis-je, ce "chamboulement" pour tou(te)s !

Je résume l'idée en une phrase : pour le bien de tou(te)s, donnons-nous le temps de mettre en place une réforme faite dans la précipitation, sans réelle concertation et pour laquelle... de toute manière... on ne pourra passer à travers !

 

Et maintenant... la grève !

 

Un mardi gras sous tension ! Vous l'avez peut-être attendu, vous êtes sans doute concernés (j'ai failli écrire "consternés" là^^) : DEMAIN, C'EST GRÈVE NATIONALE ! Encore une...

Mais cette fois-ci, je pense que c'est pour une cause non pas "juste", mais "louable" (utilisons les termes adéquats). Ciblée sur le premier degré, cette grève est à l'initiative du premier syndicat du primaire, le SNUipp-FSU.

Objectif n°1 : reporter à 2014 une réforme "bricolée" (ce sont les mots dudit syndicat). "Ce n'est pas une remise en cause de la loi, puisque nous nous félicitons de la priorité à l'école primaire inscrite dans la loi, qui est porteuse d'espoir et de potentialités". 

Objectif n°2 (celui que j'avance moi-même) : prendre le temps et ne pas se précipiter à faire du "n'importe quoi" dès la rentrée 2013.

Bref, enfin une grève que je cautionne à 100 %, parce qu'elle porte un message "louable". Voilà tout !

 

Et vous, que pensez-vous de cette réforme sur les rythmes scolaires ?

 

Pour aller plus loin

 

> Circulaire d'application des nouveaux rythmes scolaires (sources : Éducation nationale) : ici

> Mise en oeuvre de ladite réforme via un "guide pratique" présenté aux élus : ici

Commenter cet article

tituce 13/02/2013 19:20

J'ai du mal à avoir une opinion! Y a surement du bon et du mauvais.
C'est surtout beaucoup de questions sans réponses et je m'inquiète de cette mise en place si rapide et sans réflexion!
Je m’inquiète de l'inégalité financier des foyers aussi!

mamanbavarde 12/02/2013 12:34

ce que j'en pense...hmmmmmph, voyons.... ah bah si, j'ai écrit un ptit quelque chose ... ;) http://mamanbavarde.fr/reforme-des-rythmes-scolaires-il-est-ou-linteret-des-enfants-nan-ne-me-dis-pas/

Papa Online ! 12/02/2013 09:49

Merci Josiane. Je suis d'accord sur l'ensemble des points cités. Pour le dernier, travaillant moi même en municipalité, je peux affirmer que le coût risque d'être TRÈS élevé, sans compter le
travail des services (dans le cas d'une rentrée pour septembre 2013). C'est pour cela que je mise sur la rentrée 2014. Pour autant, on se demande encore où l'on va avec cette réforme !
Sinon, en effet je n'avais pas pensé au milieu rural, une vraie problématique également...

JOSIANE DURIEUX 11/02/2013 21:33

Bonsoir, je suis contre car
- Aucune concertation dans ce dossier
- Volonté du ministre de laisser sa trace
- Pour les enfants en zone rurale qui se lèvent tôt pour prendre le car de ramassage, la petite grasse mat' du mercredi était appréciée
- Souvent, au moins un des parents ne travaillent pas le mercredi
- Coût élevé pour les communes et les familles