Papa Online !

Le dossier du jeudi : « Les enfants souffrant d’un handicap devraient avoir le réflexe de rejoindre les clubs sportifs » (La Croix)

30 Août 2012, 13:00pm

Publié par Papa Online !

Jeux-Paralympiques.jpeg 

 

Les Jeux Paralympiques de Londres 2012, c'est parti ! Hier, avait lieu la cérémonie d'ouverture des 14e JP d'été. Une cérémonie mémorable, du même calibre que les Jeux "valides", que l'on pouvait suivre en (quasi) intégralité sur France Ô (quasi, car on nous a tronqué la fin...).

Très peu médiatisés en France, le "handisport" n'a semble-t-il pas encore sa place sur nos chaînes herziétiennes. Celles et ceux qui ont la chance d'avoir une "box" à la maison, pourront toutefois suivre ces JP sur une chaîne locale : TV8 Mont-Blanc, qui a prévu 77 heures de retransmission pour 12 disciplines. Heureusement que TV8 existe, la France n'aurait sinon eu droit à aucun direct pendant ces 11 jours de compétition...

J'ai voulu ouvrir ce "mini-dossier" car l'absence de médiatisation du handisport m'interpelle. Pourquoi taire les performances de ces (véritables) athlètes, au courage exemplaire ? Pourquoi nos médias préfèrent parler des millions d'euros dépensés dans le foot alors qu'à côté, nos prétendants aux titres paralympiques méritent davantage d'attention ? Les questions sont posées, malheureusement ce n'est pas les Montiel & Cie (France TV) qui nous apporteront des réponses concrètes. Au contraire, ces Messieurs se félicitent de leur implication...

 

Un exemple pour les enfants

 

Parler du sport handicap, c'est bien entendu parler des performances d'athlètes anonymes de haut niveau que nous pouvons donc visionner en exclusivité sur TV8 Mont-Blanc (je fais de la pub, mais ils le méritent...). Mais c'est aussi parler des enfants, qui observent ces performances, qui s'imprègnent de l'exemplarité de ces athlètes au courage inqualifiable et qui montre qu'au-delà de leur handicap, la vie continue et les portes du monde du sport ne sont pas fermées.

Dans un interview accordée au journal La Croix du mardi 28 août, Christel Prado, présidente de l'Unapei, précise que "la performance passe avant le handicap". Si elle ne confirme pas le fait que la médiatisation - aussi maigre soit-elle - du sport handicap favorise la multiplication des vocations sportives, elle insiste sur le fait que "les enfants souffrant d'un handicap devraient, eux aussi, avoir le réflexe de rejoindre les clubs sportifs. Ils auraient tout à y gagner, tant que sur le plan de l'estime d'eux-mêmes que sur le plan de la socialisation et même, plus simplement, sur le plan psychomoteur." (Lire l'interview ici).

En bref, je vous glisse ci-dessous un excellent reportage vidéo, pour comprendre un peu plus encore les avantages à offrir à nos efants handicapés les mêmes chances que nos enfants valides, à travers le sport. Un reportage proposé par la chaîne Grand Lille TV. À croire que le handisport n'intéresse que les médias locaux (merci à eux !), mais aucunement nationaux (no comment...).

 

Commenter cet article