Papa Online !

[Mini-dossier] Les sages-femmes toujours en grève, soutenons-les !

20 Février 2014, 23:00pm

Publié par Papa Online !

Greve-des-sages-femmes---19-fevrier.jpg

 

La grève des sages-femmes, je vous ai déjà parlé. C'était déjà en 2011 (ouf, c'est loin mais je vous l'ai retrouvé par ici), c'était également par là en novembre dernier. Pour rappel, cette merveilleuse profession est en grève depuis 4 mois maintenant. Pourquoi ? Je vous dit tout ici...

 

> Source de ces informations : Collectif des sages-femmes.

 

Revendications

 

Depuis 4 mois, le combat continue. Depuis 4 mois, l'une des plus belles profession existant manifestent sa colère, son désarroi. Oui, cette profession est belle, mais elle n'est toujours pas valorisée à sa juste... valeur ! Et voici les raisons pour lesquelles les sages-femmes se sont retrouvées dans la rue, mercredi 19 février :

 

  • Tout d'abord, les sages-femmes souhaitent être reconnues comme professionnels de premier recours (normal !), autrement dit être considérées comme praticiens de référence pour le suivi de prévention (gynécologique et suivi de grossesse).
  • Concernant le statut des sages-femmes, le Collectif des sages-femmes souhaite que celles qui travaillent à l’hôpital puissent avoir le statut de praticiens hospitaliers ; ce qui est déjà le cas pour les médecins, les pharmaciens ou encore les dentistes.
  • Enfin, les sages-femmes demandent une formation universitaire autonome.

 

Et maintenant ?

 

Trois manifestations en quatre mois. Et toujours rien à l'horizon. Les sages-femmes, on le comprend aisément, ne décolère pas. Et demandent à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, de prendre « une décision responsable et courageuse » (c'est possible en politique ?).

 

La veille de cette manifestion, que je soutiens à 200%, la ministre déclarait que les négociations avec les sages-femmes « (allaient) déboucher sur une revalorisation salariale et un statut à l'hôpital qui prennent pleinement en compte leur caractère médical ». Des décisions qu'elle a promis pour mars, comme le rappelait mercredi le journaliste à l'antenne de France Info.

 

Les sages-femmes ont eu raison de ne pas attendre le mois de mars. Pour se rappeler à leur bon souvenir. Au vu de la passivité des divers gouvernements (passés, présents et futurs, disons-le...), il ne faut rien lâcher. Qui à "profiter" des Municipales qui approchent à grands pas. Voire des Européennes.

 

À noter : le collectif d'organisation à l'origine de la grève demande toujours que les sages-femmes hospitalières puissent sortir de la fonction publique, et obtenir un statut sur le modèle des médecins. En parallèle, les syndicats de fonctionnaires sont, eux, hostiles à cette revendication, synonyme de précarité, selon eux. D'où la non-prise de position de la ministre, et une affaire qui traîne, qui traîne...

 

Saviez-vous qu'une sage-femme réalise cinq années d'étude, a de nombreuses responsabilités médicales... et ne gagne que 1.650 € par mois ? "Cherchez l'erreur", pouvait-on lire sur une blouse blanche.

 

Sérieusement, il serait temps qu'un gouvernement prenne enfin ses responsabilités. Pour ce juste sujet des sages-femmes et pour tellement d'autres (hop, parlons des rythmes scolaires, des places en crèche ou encore des aides aux familles les plus démunies... par exemple).

 

SOUTENONS LES SAGES-FEMMES DANS LEUR COMBAT. ON A BESOIN D'EUX/ELLES, ILS/ELLES SONT INCONTOURNABLES POUR NOUS, PARENTS, ET POUR NOS BÉBÉS.

 

N'HÉSITEZ SURTOUT PAS À RELAYER CET ARTICLE OU CELUI D'UN COPAIN/INE DE LA "BLOGO" ;-)

Commenter cet article

pauline maman trouvetou 24/02/2014 11:53

Je suis tout à fait de ton point de vu. C'est marrant, j'ai un post de prêt sur le sujet ;-) Mais j'attends juste la fin de la semaine pour le publier. Je te ferais passer le lien. bises