Papa Online de retour le lundi 27 août !

Farniente.jpg

 

Il est des moments où on a vraiment besoin de faire relâche. Intialement, je vous avais promis quelques articles pendant mon mois d'août de vacances. Finalement, la fatigue a eu raison de mois : Papa et Futur-Papa, c'est fatiguant tout de même.

Bref, les raisons sont tout autres, et moi comme toute la famille, nous avions besoin de ce temps de relâche, de ce temps où nous pouvions profiter de notre p'tit Léon, et de préparer au mieux l'arrivée de "BB2". Toute une organisation, dont je ne manquerai pas de vous conter les dernières semaines sur Papa Online...

En attendant, il nous reste encore une semaine pour en profiter "un max", sur les bords de la Meuse, en Belgique (bon ok, la photo est un peu trompeuse, mais bon... le ciel est quelque peu identique^^).

A la rentrée (soit le lundi 27 août), les articles sur Papa Online reprendront leur droit, dans la tradition du "un article par jour". Et ce, pendant une petite semaine (deux, tout au plus). Car après, Papa Online subira quelques transformations : ô rien de bien important, mais j'avais besoin de me réorganiser avant l'arrivée de "BB2".

Sur ce, je retourne à mes vacances "amplement méritées", avec ma p'tite troupe et mon grand Léon... qui vient encore de tomber de son lit en dormant (grrrrr...). Eh oui, dormir dans un lit de grand nécessite un petit temps d'adaptation.

A très vite les ami(e)s, prenez soin de vous !!!!!!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Papa Online !

Un blog pour toute la famille, mais surtout les papas ! Papa Online a été créé en avril 2011 lors de la naissance de notre premier enfant, Léon. Depuis, il s'ouvre à vous pour parler de sujets divers autour de ma famille, et plus spécifiquement les papas. Bienvenue à vous tou(te)s ! .Jean-Philippe
Voir le profil de Papa Online ! sur le portail Overblog

Commenter cet article
K
profites en bien!
Répondre
T
Hâte de voir tout ça!
D'ici là profitez tous les 3 et demi!
Et des bisous à Léon, être grand n'est pas si facile!
Répondre