Papa Online !

[Dossier] Réforme du congé parental : le libre choix des "familles", c'est fini !

23 Janvier 2014, 15:00pm

Publié par Papa Online !

Parlement.jpg

 

Mais qu'ont-ils dans la tête ? Non contents de nous plomber le porte-monnaie et baisser notre pouvoir d'achat, les uns après les autres, voilà qu'ils nous en rajoutent une couche avec leur réforme du congé parental toujours aussi impopulaire auprès des Françai(se)s. Dernier épidose en date : les articles de loi incitant les pères à partager le congé parental, qui viennent d’être votés.

 

"Ils", ce sont nos politiques : les anciens, les actuels... les futurs. Tous les mêmes. Pas un pour rattraper l'autre. Pour l'actuel, il y a certes de la bonne volonté. Réfléchir à un projet de loi sur l'égalité femmes-hommes, ok ; mais fallait-il une loi pour que les gens se sentent "libres et égaux" ? (Ceci étant un autre débat...).

 

Concernant le fameux complément de libre choix d'activité, qui deviendra donc la "prestation d’accueil de l’enfant", cette dernière pourra être prolongée de six mois au premier enfant si le père décide d’interrompre son activité professionnelle. Un congé qui sera toujours de trois ans au deuxième enfant à la condition qu’il soit là encore partagé par les deux parents (à défaut, il sera réduit à deux ans et demi...).

 

Je n'aime pas parler (directement) politique sur le blog. Le clivage gauche-droite, on s'en tape. Là, c'est une question de bon sens. J'ai fait des choix en tant que Papa : prolonger mon chômage pour Léon et reprendre "quand il le fallait" ; et à la naissance de Louison, trouver "the" job "près de chez moi" pour pouvoir allier sans problème vie perso et vie pro. C'est MON choix... pas celui de tel ou tel gouvernement !

 

Et maintenant, on obligerait donc les Papas à partager le congé parental. Si pas, quid de l'enfant qui ne sera pas encore à l'école ? Quid du bouleversement familial ? Un enfant a besoin de régularité, de repères avant l'étape si importante qu'est l'entrée à l'école (et les changements de rythmes scolaires... oui, tant qu'à faire, autant nous emmerder partout !).

 

Certains députés ont dénoncé une « intrusion » dans la vie des couples. J'irai plus loin : c'est une intrusion dans l'équilibre familial. En tout cas, je suis content d'une chose : d'avoir déjà deux enfants et de ne pas être contraints (moi et Maman Online) à faire des choses qu'on ne souhaiterait pas, "ensemble". Mais purée, bon courage aux générations futures !!!

 

Bref, ces nouvelles mesures devraient entrer en vigueur pour les enfants nés au 1er juillet 2014. Le gouvernement espère convaincre 100.000 pères d’ici 2017. Perso, si on a un 3e enfant, je prends 3 années sabbatiques !!! o.O

 

PS : je suis bien entendu "pour" cette égalité femmes-hommes que je prôme depuis si longtemps. Là, je dis OUI !!! Mais de là à obliger les gens, à bouleverser les moeurs, à changer aussi radicalement la société avec si peu de concertation avec les principaux concernés. À Mme la Ministre, moi je dis : NON !!!!!!

Commenter cet article

Valérie T 23/01/2014 09:33

T'inquiète, ils ne sont pas fous ! Le seul but est de faire faire des économies. Et, oui la grande majorité des familles perdra les 6 mois de congé parental rémunéré, et ce même pour le 1er enfant.
Une belle économie pour le gouvernement au final !
Vive la gauche moi je dis !!!