Papa Online !

Revue de presse : les sages-femmes en grève !

12 Mai 2011, 21:00pm

Publié par Papa Online !

Sage-femme.png

 

Parce qu'elles (ils aussi !) font un métier extraordinaire. Parce que pour la naissance de notre Léon, elles ont été présentes du début à la fin, sans relâche. Parce que leur métier n'est pas assez reconnu par la profession. Pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, je ne pouvais pas taire leurs revendications, aujourd'hui. Les sages-femmes étaient en effet en grève ce 12 mai. Voici, pour en parler et ne pas oublier leur beau métier, un article paru sur le site Enfant.com...

 

Les sages-femmes en grève

Revaloriser leur profession et être mieux reconnues ! Voilà le mot d'ordre des sages-femmes qui sont aujourd'hui en grève, à l'appel de l'Organisation des syndicats des sages-femmes (ONSSF).

Pourquoi les sages-femmes sont-elles en grève ?

Plusieurs axes sont défendus, Elisabeth Tarraga, secrétaire adjointe nationale nous explique :

  • Le salaire : « Le salaire d’une sage-femme est très proche de celui d’une infirmière, au regard de nos compétences et de nos responsabilités, nous sommes sous-payées. Les sages femmes libérales sont même la profession de santé qui a les revenus les plus faibles. »
  • Plus d’autonomie : « Bien que ce soit une profession médicale, comme les médecins, et que nous soyons des spécialistes de la grossesse, notre profession est très mal reconnue et n’est pas utilisée de façon optimale. Nous demandons un statut réellement autonome avec la possibilité par exemple de service physiologique qui soit géré par les sages-femmes. »
  • Un plus grand choix pour les parents : « Nous sommes pour l’ouverture des maisons de naissance. Le choix des parents en matière de prise en charge de la grossesse et de l’accouchement n’est pas respecté : il n’y a pas d’autre possibilité que d’accoucher dans des structures hospitalières hyper médicalisées. »
  • Une meilleure formation : Les sages-femmes souhaitent que leur métier soit reconnu dès la formation, comme les autres professions médicales. »

Comment les maternités s’organisent-elles face à la grève ?

  • Dans les maternités publiques, les sages-femmes sont assignées et sont donc présentes même si elles sont en grève, ce qui n’est pas le cas dans le privé, où plusieurs sages-femmes grévistes peuvent amener à la fermeture du service. Les patientes seraient alors transférées vers l’hôpital. Les sages-femmes libérales peuvent quant à elles fermer leur cabinet mais vous aurez alors certainement été prévenue.
  •  

w Info Enfant.com (jeudi 12 mai 2011)

Commenter cet article