Papa Online !

[Santé] Pic de pollution : nos enfants pas assez protégés !

17 Mars 2014, 23:00pm

Publié par Papa Online !

Pollution-Paris.jpg

 

La pollution a sévi pendant de longues journées. Elle était là. Elle est toujours là (même si on va en parler de moins en moins...). Et elle sera toujours là, dans les grandes villes comme Paris comme partout ailleurs. C'est un fait : nous consommons mal, donc nous polluons notre belle planète. Une question reste en suspens : quid des personnes fragiles, notamment nos enfants ?

 

Les restrictions, c'est fini. Cela n'aura duré que ce lundi 17 mars, c'est tout. Utile ? Pas utile ? Complètement inutile ? Personnellement, je pense que le gouvernement s'est complètement ridiculisé avec cette histoire-là, mais cela reste "mon" avis. Pour autant, compte-tenu de la persistance du pic de pollution aux particules fines, le ministère de l’Education nationale (si, si... lui-même !)rappelle aux autorités académiques les comportements à instaurer pour protéger les écoliers.

 

Elles émane du site eduscol.education.fr. Même si on écoute de moins en moins nos politiques, celles-ci sont toutefois à lire avec soin. Ses préconisations, pour les enfants de moins de 5 ans, et aussi les élèves asthmatiques, souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire :

 

 

- Eviter toute activité physique et sportive intense (qui obligent à respirer par la bouche) en plein air.

 

- Et privilégier les activités calmes en intérieur.
 

Des recommandations à l’attention de l’ensemble de la population ont aussi été émises. Il est conseillé de réduire ou de reporter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur, jusqu’à la fin de l’épisode de pollution. Si si... sauf qu'on nous a jamais dit quand s'était arrêté l'épisode de pollution version Tchernobyl, alors si quelqu'un peut me dire avec exactitude quand s'arrêtera celui-ci, il sera FORT !

 

Ne rigolez pas ! Pour habiter au pied de l'autoroute A6, si nous n'avons pas la contrainte du bruit, j'ai personnellement, depuis 6 ans, retrouvé comme par hasard mes allergies d'antan. Et dès que je me sauve à la mer ou à la campagne, ça va mieux. Alors qu'on ne nous dise pas que la pollution n'est présente que 15 jours par an : C'EST FAUX, mon corps vous en apporte la preuve... et celui de nos enfants ENCORE PLUS !!!

 

Par ailleurs, si des symptômes tels qu’une fatigue inhabituelle, des maux de gorge, une toux, des sifflements ou des palpitations apparaissent, il convient de prendre conseil auprès d’un médecin ou d’un pharmacien. Enfin, le Ministère de l’Education nationale et Ministère de la Santé explique dans son communiqué qu'il est préférable de sortir en milieu de journée et d’éviter les abords des grands axes routiers : bref, de télétravailler au bord de mer... Et c'est le gouvernement qui nous indemnise les journées chômées ???

Commenter cet article