Papa Online !

Sophie la girafe se porte (très) bien, merci !

8 Décembre 2011, 12:00pm

Publié par Papa Online !

Sophie la girafe

Léon et sa Sophie : amis pour la vie !

 

Sophie la girafe, cancérogène ? NON. Pourtant, la polémique est réelle, suite à un article paru dans le magazine consumériste Que Choisir la semaine dernière. Mais du haut des 50 ans, Sophie tient la forme : son fabricant le certifie, preuves à l'appui.

Tout est donc parti en vrille suite à cet article de l'association de défense des consommateurs, le 30 novembre dernier. Rappel des faits : dans son magazine mensuel, elle a ainsi testé quelque 30 jouets sans y déceler aucune substance contraire à la réglementation. Cependant, elle affirme que certains jouets comme "super-Sophie", que nos enfants affectionnent et aiment mettre à la bouche, "contient et même libère dans la salive des précurseurs de nitrosamines", "interdites dans les tétines et les sucettes" car probablement cancérogènes**.

 

La presse s'acharne sur Sophie !

 

Qu'on se le dise, Sophie la girafe a subitement pris un coup de vieux. "Que Choisir tord le cou de Sophie la girafe", titre Le Monde.fr. "Sophie la girafe est-elle cancérogène ?", s'interroge tout simplement le site Europe1.fr, utilisant ainsi le "mot" qui fait peur. "Sophie la girafe cancérigène ? Dans le doute, je jette !", s'exclame mêmecarrément Le Nouvel Observateur.

D'un coup, du fait d'un court article, l'affaire devient grandiose. Nos poubelles vont-elles être bourrées de Sophie toxiques ? Peut-on imaginer que l'un des derniers jouets "made in France" aient contaminé tant d'enfants pendant ces 50 années ? "Je suis né la même année que Sophie la girafe, confie Jean-Michel D. à Papa Online ! Je peux vous certifier que je suis en forme, mes enfants aussi d'ailleurs. Je ne comprends pas cette polémique, c'est un non-évènement pour moi."

Le fabricant Vulli "prouve" sa bonne foi

Autant la polémique a fait le buzz dans la presse. Autant la vérité, elle, est un peu passée inaperçue. C'est pourquoi, ce jeudi 8 décembre 2011, Papa Online ! vous dit tout. NON Sophie n'est pas toxique. Et OUI, nos enfants peuvent toujours la mettre en bouche. A moins de nous démontrer que, durant ces 50 années passées, des dizaines d'enfants sont malades... à cause de Sophie !

Le fabricant Vulli a d'emblée réagi à l'article de l'UFC-Que Choisir. Selon lui, "Sophie la girafe est fabriquée dans le respect absolu des normes européennes et mondiales, ainsi tous les rapports d’analyses effectués, TOUS sans exception, attestent de cette conformité et prouvent qu’il n’y a aucun danger pour les utilisateurs. (...) Bien évidemment, le fait de diffuser des informations non fondées ou incomplètes qui porteraient préjudice à la société Vulli est condamnable. Il en sera donc demander réparation par voie judiciaire."

Pour rappel, Sophie la girafe a été vendue à plus de 50 millions d'exemplaires en France, depuis sa création en 1961. Le fabricant Vulli explique débourser des sommes astronomiques en frais de certification (de 3 à 400 000 euros). Sophie est ainsi testée par des laboratoires agréés comme la DDGCCRF pour la France, et qui nous autorise à nous, parents, d'être tout de suite rassurés et de toujours proposer "super-Sophie" à nos enfants.

Alors, STOP à la polémique : Sophie reste la bienvenue dans nos foyers et surtout pour soulager les petits maux de bébé.

J.-P. Q.-V.

 

**A noter que l'étude du magazine épingle aussi le doudou Oui-Oui de Lansay. Le doudou en question contiendrait, selon leurs tests, du chrysène (cancérogène "probable") et du naphtalène (cancérogène "possible").

 

Rapports d'analyse de Sophie la girafe (novembre 2011)

 

Découvrez ci-dessous les rapports d'analyse mis en ligne sur le site de la marque Vulli. Cliquez sur les liens pour les décortiquer :

Rapport d'analyse 1 (pdf)

Rapoort d'analyse 2 (pdf)

Rapport d'analyse 3 (pdf)

Rapport d'analyse 4 (pdf)

Rapport d'analyse 5 (pdf)

 

Process de fabrication

 

Depuis 50 ans, le process de fabrication n’a pas changé, Vulli transforme du caoutchouc naturel issu d’un

arbre : l’Hévéa. Ce n’est ni de l’élastomère, ni du plastique. Quoi de plus naturel et de plus sécurisant que la

sève d’un arbre par rapport aux composés issus de la chimie ? (Source : Société Vulli).

> Pour découvrir le process de fabrication de Sophie la girafe : cliquez ici !

Commenter cet article

tituce 12/12/2011 18:29

Je suis énervée après ces etudes qui mettent en cause Sophie, ou tout autre jouet.
Une fois de plus a lire ou écouter toutes ces infos, il ne faut plus sortir de chez nous et surtout plus rien acheter ou manger car sûr on aura le cancer!
La vie est courte, alors profitons en et arrêtons de nous pourrir l'existence avec ses études qui ne servent qu'à établir un climat de terreur.

JP de Papa Online ! 09/12/2011 17:04

C'était aussi une manière de rétablir la vérité... Sophie est prête à vivre un nouveau demi-siècle !!!

Nath 08/12/2011 18:28

Merci de nous rassurer...mes 3 Zoulous on eu chacune la leur...et j’espérais bien que numéro4 l'aurait aussi;-). En tous cas, merci pour toutes ces informations très précises.